Des nouvelles  du Bénin

Des nouvelles du Bénin

De notre correspondant sur place Thibaut A. Gbaguidi

Sur le Bénin


Drapeau du Bénin

Le Bénin (prononcé en français : /ben??/[3]), en forme longue la république du Bénin (en yoruba : Oríl??-èdè Olómìnira il?? Benin et en gungbe : Beninto), est un pays d’Afrique de l’Ouest, qui couvre une superficie de 114 764 km2 et s’étend sur 700 km[4], du fleuve Niger au nord à la côte atlantique au sud. Le Bénin comptait 10 741 458 habitants en 2016[5]. Le pays fait partie de la CÉDÉAO et a comme voisins le Togo à l’ouest, le Nigeria à l’est, et au nord le Niger et le Burkina Faso.


Armoiries du Bénin

Le Bénin a accédé à l’indépendance complète le 1er août 1960, sous la dénomination de République du Dahomey. Les pouvoirs furent transmis au président Hubert Maga par le ministre d’État français Louis Jacquinot. En 1972, l’officier Mathieu Kérékou prend le pouvoir : il adopte en 1974 le marxisme-léninisme comme idéologie officielle du gouvernement et, en 1975, rebaptise le pays République populaire du Bénin. À la fin des années 1980, de graves difficultés économiques conduisent à la fin du régime : le Bénin entame un processus de transition démocratique et, en 1990, adopte une nouvelle constitution. Le nom de Bénin est conservé, le pays devenant simplement la République du Bénin. Mathieu Kérékou, battu aux élections, abandonne le pouvoir. Il y revient démocratiquement par les urnes en 1996 et ne rétablit pas la dictature ; il gouverne le pays jusqu’en 2006.

La capitale officielle est Porto-Novo (nommée Xogbonou par les Goun et Adjatchè par les Yorubas), Cotonou étant la capitale économique.


Dr Thomas Boni YAYI
Ancien président du Bénin

Le Bénin a comme langue officielle le français et comme monnaie le franc CFA. Le régime politique du Bénin est de type présidentiel et le président de la République entrant est Patrice Talon, qui a succédé à Boni Yayi lors des élections du 20 mars 2016. La passation de pouvoir entre le président sortant Boni Yayi et son successeur, l’homme d’affaires Patrice Talon s’est tenue le 6 avril 2016 au palais de la Marina à Cotonou. Le Bénin fait partie de plusieurs organisations internationales, dont l’Organisation internationale de la francophonie.

Depuis la fin de la République populaire du Bénin, le Bénin possède une image très forte de pays démocratique dans toute l’Afrique subsaharienne. Et selon les experts internationaux cette nation d’Afrique peut être considérée comme la plus stable de par ses institutions constitutionnelle et politique

Patrice TALON
Actuel président du Bénin

https://fr.wikipedia.org/wiki/B%C3%A9nin

Situation actuelle du pays

Les législatives 2019

Le Dimanche 28 Avril passé, les béninois étaient attendus dans les centres de vote pour élire leurs représentants respectifs à l’Assemblée Nationale. C’est la première élection organisée par le Régime du Président Patrice Talon.

Une faible participation


Manifestants brûlant des pneus sur les voies publiques

Ces législatives de 2019 ont connues un très faible taux de participation. Selon la CENA ( Commission Électorale Nationale Autonome ), le taux de participation serait de 20 ?, ce qui est invraisemblable eu égard au désert sans précédent observé lors de ces élections. Les rues étaient presque désertes. Les multiples appels de des radios et télévisions nationales pour faire sortir les béninois sont restés sans échos. Selon les leaders de l’opposition, le taux réel de participation à ces élections serait en dessous de 10 %. Lorsqu’on sait avec quel engouement et enthousiasme les béninois s’acquittent habituellement de ce devoir civique, il y a lieu de se poser des questions, pire de s’inquiéter !


Des urnes et du matériel électoral en feu dans une ville du Bénin

En plus de cette forte abstention , plusieurs incidents ont eu lieu dans plusieurs villes du pays. Des urnes détruites, du matériel électoral brûlé, des agents électoraux bastionnés…
Dernièrement, c’est la ville de Cotonou qui est entré dans la dans la danse avec des affrontements sanglants entre manifestants et forces de l’ordre. Des pneux brûlés et bloquant le long des routes témoignent de ces faits. Des véhicules administratifs ou appartenant à des proches du pouvoir ont été incendiés. Une maison de vente de d’automobiles ” Les bagnoles ” incendiés. Au moins trois morts à Cotonou et des blessés gravés. Une chose est sûre, le Bénin se trouve actuellement dans une situation critique.

Certains bureaux de votes n’ont presque pas connus de votants malgré le nombre impressionnant d’inscrits.

Pourquoi une telle situation ?

La genèse du Problème


Véhicules administratifs ou de fonctionnaires du ministère de l’intérieur incendiées

Le samedi 06 avril passé, cela faisait 3 ans jour pour jour que Patrice Talon a pris le pouvoir au Bénin. Pour les béninois qui avaient porté leurs choix sur lui, il incarnait la rupture, la rupture avec les anciennes habitudes de corruptions par lesquelles son prédécesseur, l’ancien président Yayi Boni s’était rendu impopulaire. Cela va de l’annulation des concours frauduleux à la suppression de certains primes. Beaucoup de ces réformes avaient été applaudi par les béninois. Mais, il faut dire que la rupture y est allé un peu fort.

Mais ce n’est pas cela qui a commencé par inquiéter le peuple, ce qui a commencé par inquiéter les béninois, c’est le désert d’actions et de projets pour le social ! La rupture a pensé à tout sauf au social !

C’est dans ce contexte que les législatives approchant, de nouvelles lois sur le code électoral furent votées par des députés zombies, marionnettes du pouvoir de la rupture. Lorsqu’ils comprirent plus tard les pièges contenues dans ces lois qu’ils ont votées à l’aveuglette, il était déjà trop tard. En effet, de nouvelles pièces, non exigées et non prévues par la constitution furent introduites chose à laquelle l’opposition avait refusé de se conformer. Dans la magie de ce laps de temps, deux partis politiques virent le jour : l’Union progressiste et ” le bloc républicain “. Ce qu’on ne dit pas, c’est que, ces deux partis politiques sont les bébés d’un même père. Logique diabolique, ce sont des partis à idéologie diamétralement opposées. Logique diabolique parcequ’on sait que les éléments constituants ces deux partis politiques sont tous des mouvanciers. C’est un peu comme pour prétexter de l’existence d’une opposition, ce qui n’est que théâtre et fiction. Le peuple béninois n’étant pas dupe à compris la supercherie. Et dès avant les élections avait mis en garde le pouvoir contre les déconvenues de ses actes apatrides. Politique politicienne !

Les manifestants face aux forces de l’ordre

Prétextant du refus de l’opposition de se conformer à des lois ouvertement suicidaires et apatrides, le pouvoir décide d’organiser les élections sans l’opposition et se constitue sa propre opposition factice dans la mouvance. La question se pose : Refus de conformisation de l’opposition ou stratégie politique du pouvoir pour exclure l’opposition et éviter la sanction sanglante d’un peuple en colère ? Chacun y répondra.

Mais ce qui est vrai, c’est qu’on ne voyait pas comment la mouvance allait s’en sortir pour ces élections.

Depuis la conférence des forces vives de la Nation le 28 février 1990, c’est la première qu’on assiste à des élections sans l’opposition au Bénin.

Une chose est claire, la démocratie béninoise est en danger.

Qu’iront faire à l’Assemblée Nationale des députés godillots chassés à coups de pierres par les populations qu’ils sont censés représenter ?

Thibaut A. GBAGUIDI

Thibaut A. GBAGUIDI

Nationalité : Béninoise Né le 08 Juillet 1995 Professeur Certifié de Philosophie, Expert mentaliste, Président-Fondateur de DMS-BENIN, Écrivain, Coach en Développement Mental Sémantique.

Cet article a 1 commentaire

  1. Jean-Louis Tripon

    C’est pas mal ! tant que tu écris je ne peux pas intervenir , sauf à usurper ta place, mais tu devrais te débrouiller comme il faut, sans moi.
    Pour insérer des photos à l’intérieur de ton article, tu verras qu’un cadre de lignes bleutées sépare chaque paragraphe, et au milieu du segment horizontal apparaître une petite croix entourée d’un cercle quand tu passe la souris. Clique sur la croix : il te sera proposé d’ajouter des blocs divers, dont des images. Clique sur image, choisis la position de l’image, puis importe cette image de tes fichiers, enfin règle la taille de l’image avec les flèches de réglage. quand c’est bon, tu publies, regarde si ça te convient et passe a une autre. voilà c’est pas si compliqué quand on sait faire.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier