De la peur à sa libération

De la peur à sa libération

Rêveries d’une oisive solitaire 🙂 🙂 🙂 – Poisons et Remedes a notre condition humaine – par Ana Sailland sur son profil facebook

Si nous étions fraternels, il y a plein d’emplois qui disparaitraient, par exemple assureur, mais pas que.

Ce qui signifie : plein de gens passent leur vie à bosser pour réparer les nuisances et cloisonnements que produit l’égoïsme. Et il faut les payer, et au prix fort, et nombre d’entre eux se servent au passage, édifient des fortunes fondées sur l’absence du cœur comme moteur essentiel de l’acte contributif.

Je vous le dis en vérité : si nous étions généreux, nous serions plus riches.

Mais voilà que nous avons peur que des petits malins partent en vacance et vivent sur notre dos, sans jamais rien faire pour autrui.

La peur n’a que le pouvoir qu’on lui donne, et on lui donne tout.

La peur n’a que le pouvoir qu’on lui donne, et on lui donne tout.

La peur n’a que le pouvoir qu’on lui donne, et on lui donne tout.

X% des malheurs et des injustices sont par effet de rebond la conséquence de nos peurs : pour répondre à nos craintes nous créons des outils qui sont pires que ce que nous craignons.

Et X~100 ; c’est benêt.

La révolution sera archétypale et d’amour, ou ne sera pas.

Commentaire de Ana Sailland sur l’égoïsme :

Les méfaits de l’égoïsme, théorie et exemple au tour de France : https://www.youtube.com/watch?v=3Z_12UnCNRQ#t=5m46s

Commentaire de Pierre PP (bouddhisme) :

c est marrant je suis tombe sur une phrase 

“voie de la compassion, voie de la libération” 

l autre jour en discutant avec Xuandai Hoang …

… c’etait sur un site bouddhiste … si je comprends https://en.wikipedia.org/wiki/Three_poisons , il y aurait 3 poisons de l existence selon le bouddhisme :
. la peur (aversion)
. l’avidite 
. l ignorance

et, toujours selon le bouddhisme, pour attenuer les effets de ces 3 poisons il faudrait cultiver les 3 facteurs mentaux opposes :
. bienveillance
. generosite
. sagesse



😉

Commentaire de Jean-Louis Tripon (mentalisme) :

Je dirai pas la même chose que ces bouddhistes, pour moi les poisons seraient : la bêtise, l’égotisme narcissique et l’incompétence de notre fonction volontaire, même si celle-ci implique émotions et avidités diverses. Les émotions sont réactives, automatiques, peut-on le leur reprocher ? ben non à mon avis, le maître du jeu est notre fonction volontaire, son libre arbitre et ses insuffisances ! ???
Idem pour les solutions, très marquées par la religiosité compassionnelle Bouddhiste, comme si la pitié à peine teinté de bienveillance servait à quelque chose ! ??? Non, ce qu’il faut, c’est monter dans les gammes de l’évolution mentale, en détricotant les dissonances cognitives une à une, régler tous les mécanismes de défense de la fonction volontaire (que les psy nomment le moi), et combler ses incompétences, ce que le Bouddha, trop magnanime de son vivant, n’a pas su leur léguer. Et ils sont restés une marche en arrière. tout grands lamas qu’ils se disent ! ??? hi hi !

Commentaire de Ana Sailland (Archetype) :

archétype : deux racines grecques juxtaposées, la première est polysémique = commencement & commandement et la seconde fait allusion au fait d’emboutir du métal pour lui conférer une forme définitive.

Donc, les archétypes seraient ce qui nous forge depuis l’aube des temps ; ajoutons : le plus souvent à notre insu.

Ils sont en amont des paradigmes, qui sont plus de l’ordre de la convention que de la préconfiguration.

L’humain est cet animal charnière qui dispose du pouvoir, dont il n’use que peu, hélas, d’analyser ses archétypes, puis de les modifier, en conscience ; capable de choisir non seulement qui il est mais encore ce qui l’induit à être qui il est.

Un tel choix est un acte révolutionnaire, mais pas au sens qu’on accorde usuellement au mot révolution, c’est beaucoup plus intime.

… ici s’ouvre le monde immense du travail sur soi, dont les déclinaisons sont multiples, depuis des temps anciens dans le monde, et depuis peu dans le monde occidental, qui se la pète en croyant découvrir 😉

Commentaire de Marie Eve (Mystique)

Ce que je suis ne peut être nommé. Tout ce qui peut être nommé est objet, or “je” suis le “sujet”. C’est de cette lumière là dont veut parler Jean Bouchart d’Orvalhttp://www.yoganova.fr/jesuisshiva/
En vérité, votre état est la Félicité Absolue, pas cet état du monde du phénomène. Dans l’état du non-phénomène vous êtes félicité totale, mais vous n’en pouvez faire l’expérience. Dans cet état il n’y a ni misère ni malheur, seulement une pure félicité.
Shri Nisargadatta Maharaj.
Au niveau ultime la Présence est dissoute. vous ne serez pas conscient quand la Présence devient Omniprésence.
Tout est Un. Il n’y a pas d’individualité.
Shri Ramakant Maharaj.

JLT : Dans l’état ataraxique structurel vrai que je vis et qui ne se réfère à aucune religion, ou mystique, ni trouble, ni stress, ni émotion, félicité permanente, les structures de mes fonctions mentales sont omniprésentes ce qui me confère une expertise dans toutes les sciences humaines.
Une fonction est volontaire créant l’individualité, une est conscience, une est concentration, une est énergie, une est motrice, une est remémoration, une est analytique, une est confiance, enfin une est affective (elle devient “froide” dans l’état ataraxique).
Cet état est un permanent ultra lucide de veille, une “extension de nos facultés mentales” et non un état mystique provoqué par une méditation, ou une drogue.
Vous ne pouvez pas sortir un EMC de son contexte mystique pour en faire une preuve tangible de la réalité du monde et de l’être, sinon vous tombez dans une croyance religieuse comme ce yogi. Dire que vous vivez un non phénomène contient une contradiction formelle, ce n’est que de la poésie comme le Rig Vega et la Bhagavad Gîta !
Chère Marie Eve vous devez choisir entre la philosophie et le mysticisme, tous deux pertinents avec des objectifs différents. Personne ne vous interdira de vivre votre mystique, mais vous devez éviter de faire du prosélytisme pour une mystique hindoue brahmanique, si vous voulez être prise au sérieux dans les cercles philosophiques occidentaux, qui ne partagent pas vos axiomes.

Conscience et liberté de la volonté. Neuroscience et philosophie

Emile Thyeff essai de rajout à l’article

Réagir
2

pierro78 pierre

Membre actif, à wiki.gentilsvirus.org

Cet article a 4 commentaires

  1. Jean-Louis Tripon

    Et voilà, Pierre PP, ce qu’on peut faire dans notre réseau Siv Itur, ça a plus de gueule que dans Facebook, quelques images, des sous titres avec un fond qui ne pique pas les yeux, ça change tout ! Et comme tu le sais, ici on peut tout changer et on ne perd rien, sauf effondrement complet de notre société mercantile au profit des rats et des blattes.

    Réagir
    2
  2. Emile Thyeff

    Bonjour Jean Louis

    je viens de faire un essai de rajout à cet article afin de soulever un problème :

    je publie un article. 2 jours après tu le complètes. 2 jours plus tard quelqu’un d’autre le complète.
    Puis je reviens dessus et ainsi de suite.
    mais cet article se retrouve automatiquement dans le fil des articles publiés et ” disparaît” du fil d’actu à un moment.

    donc comment peut on savoir qu’un article ancien a été modifié ou rallongé ?

    il faudrait pouvoir créer une alerte pour ça.

    ou bien que le modificateur laisse aussi un commentaire en prévenant de son intervention ..

    Sinon on risque de passer à côté, surtout si l’article est très ancien …

    Vois tu ce que je veux dire , ou bien il existe déjà une alerte sur les articles quand ils sont modifiés??

    bonne journée à toi

    Réagir
    1
    1. Jean-Louis Tripon

      j’ai pas vu de rajout de ta part, sinon en bas les 7 mots que tu viens d’ajouter (essai de…). Cet article, nous l’avons fait à deux Pierre et moi, après l’avoir commenté dans Facebook, j’ai demandé à Pierre de publier dans Sic Itur ce que nous avions écrit tous les deux, il en a ajouté un peu plus et j’ai fait deux amies : Ana et Lune Taqqiq Aluna. J’ai ajouté les images et souligné les titres.
      Dans ce cas on savait ce qu’on faisait, et tout c’est passé en une seule journée, mais tu poses un problème = il n’y a pas de notification pour les modifications et ajouts aux articles, les notifications ne sont faîtes que pour les nouveaux commentaires et encore : seulement à ceux à qui ils s’adressent et au rédacteur de l’article.
      Il faut donc le signaler spécialement dans un commentaire adressé à celui auquel tu désires le signaler. Car nous ne pouvons pas alerter tous les membres dans ce cas, cela dérangerait trop les boites mail des gens.

      Réagir
      1
  3. pierro78 pierre

    Pour une écologie spirituelle : La Terre, l’Âme, la Société, une nouvelle trinité pour notre temps (discussion sur le livre : https://www.facebook.com/pierreppp/posts/10162340263825344 )

    C’est en effet à partir de cette trinité inspirée de la Bhagavad-Gita hindoue que Satish Kumar, ancien moine jaïn et infatigable disciple de Gandhi, a développé une approche de l’écologie basée non pas sur la peur et l’urgence sanitaire, mais sur une vision globale et spirituelle de notre place dans l’univers. Car ce n’est qu’en prenant conscience de notre totale dépendance à l’égard de la nature et des autres espèces que nous pourrons sauver la planète et construire un futur viable.

    si nous agissons par amour, chacune de nos actions, même la plus quotidienne, est un accomplissement, une joie, elle se suffit à elle-même. Agissons en confiance. Nous réussissons ? C’est un cadeau de l’univers ! Nous ne réussissons pas ? Cela valait malgré tout la peine d’être fait.

    Réagir

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier