Addiction aux psychotropes
rosace des psychotropes

Addiction aux psychotropes

Ben oui, manque de sérotonine et de dopamine, et vous rentrez dans le montage financier de Big Pharma : Le meilleur psychotrope connu c’est la nicotine, seulement cette molécule très facile à produire ne vaut presque rien et ne peut pas faire l’objet de brevet. Elle constitue l’une des plus grandes menaces qui pèsent sur les juteux profits de l’industrie pharmaceutique. Parade : la nicotine n’est pas cancérigène et l’addiction à la nicotine n’est pas avérée (la seule addiction semble être à la sérotonine, ben oui, la molécule du bonheur ! mais sa présence est ordinaire dans notre cerveau, c’est son insuffisance qui craint). 1er acte : Les lobbys ont réussi à faire identifier la nicotine au tabac auprès de l’OMS, la classant comme l’une des drogues les plus dangereuses pour l’homme. 2éme acte, loi Evin : Interdiction faites aux médecins de prescrire des médicaments à base de nicotine aux non-fumeurs, ceux-ci sont exclusivement réservés aux fumeurs pour cesser de fumer, mais ils sont en vente libre, vous pouvez les acheter (sous forme de spray, patch, et gomme à mâcher, ils ne contiennent pas de tabac et ne sont pas cancérigènes). 3eme acte : Accord entre les deux industries de la pharmacie et du tabac : vous ne produirez pas de cigarettes sans tabac (avec d’autre plantes, non toxiques, et plus agréables à fumer) contenant de la nicotine. 4éme acte : violente campagne contre le tabagisme, avec hausse des taxes, car il faut inciter les fumeurs, qui ne fument pas pour le plaisir d’avoir un cancer, mais pour la nicotine contenue dans la fumée, qui agit dans leur cerveau, en augmentant la présence des neurotransmetteurs cités plus haut, afin d’en faire des clients de Big Pharma. 5eme acte : Prescription par les médecins des anxiolytiques brevetés par l’industrie, chers, addictifs, moins performants que la nicotine, souvent avec effets secondaires indésirables.

Conclusion : Les malins, fumeurs ou non, achèteront des produits nicotiniques en pharmacie et se feront rembourser par la sécu en déclarant à leurs médecins, qu’ils désirent cesser de fumer. Les crétins se gaveront d’antidépresseurs à la grande satisfaction de Big Pharma. Les fumeurs continueront majoritairement de fumer pour avoir leurs doses de sérotonine, dopamine et noradrénaline, ils ne disposeront pas de produits à fumer équivalents sans tabac. Il y aura toujours plus de cancer pour de multiples causes, en particulier le stress, la malbouffe et la pollution. Ce dysfonctionnement biologique est principalement dû à des désordres mentaux dont on ne se soucie guère. Les comptes de la sécu sont structurellement plombés et sans espoir d’y remédier un jour.

Réagir
1

Jean-Louis Tripon

Ingénieur géomètre INSA Strasbourg, Chercheur théoricien en sciences mentales, Créateur de la méthode DMS, Président fondateur de l'AFDMS. Directeur du social networking service Sic Itur

Laisser un commentaire

Article suivantRead more articles