Aphorismes sur le thème de la misanthropie

Aphorismes sur le thème de la misanthropie

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est mirko-cro-cop-vs-pat-barry-1-1024x683.jpg.
Photographie : Mirko Filipovic (membre contributeur au rayonnement mondial de l’UFC) face à Pat Barry lors de l’UFC 115

“L’homme hait son ennemi, parce qu’il hait sa propre haine. Il se dit : c’est lui, l’ennemi, qui fait de moi un être capable de haine ; je le hais, non parce qu’il est mon ennemi, non parce qu’il me hait, mais parce qu’il engendre ma haine.”

L’aube – Elie Wiesel



L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Hit-the-road-Jack-Victoria-Ivanova.jpg.

Toute la puissance des méchants n’est que faiblesse et lâcheté ; s’il n’y avait pas dans le monde tant d’âmes lâches et serviles, le méchant verrait bien son néant et serait forcé d’en rougir. ” 

Alfred Auguste Pilavoine



L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est arthur_schopenhauer-2-1024x1024.png.

Les hommes ressemblent aux enfants qui prennent de mauvaises manières dès qu’on les gâte; aussi ne faut-il être trop indulgent ni trop aimable envers personne. De même qu’ordinairement on ne perdra pas un ami pour lui avoir refusé un prêt, mais plutôt pour le lui avoir accordé, de même ne le perdra-t-on pas par une attitude hautaine et un peu de négligence, mais plutôt par un excès d’amabilité et de prévenance: il devient alors arrogant, insupportable, et la rupture ne tarde pas à se produire. C’est surtout l’idée qu’on a besoin d’eux que les hommes ne peuvent absolument pas supporter; elle est toujours suivie inévitablement d’arrogance et de présomption. Chez quelques gens, cette idée naît déjà par cela seul qu’on est en relations ou bien qu’on cause souvent ou familièrement avec eux: ils s’imaginent aussitôt qu’il faut bien leur passer quelque chose et ils chercheront à étendre les bornes de la politesse. C’est pourquoi il y a si peu d’individus qu’on puisse fréquenter un peu plus intimement; surtout faut-il se garder de toute familiarité avec des natures de bas étage. Que si, par malheur, un individu de cette espèce s’imagine que j’ai beaucoup plus besoin de lui qu’il n’a besoin de moi, alors il éprouvera soudain un sentiment comme si je lui avais volé quelque chose: il cherchera à se venger et à rentrer dans sa propriété. N’avoir jamais et d’aucune façon besoin des autres et le leur faire voir, voilà absolument la seule manière de maintenir sa supériorité dans les relations. En conséquence, il est sage de leur faire sentir à tous, homme ou femme, qu’on peut très bien se passer d’eux; cela fortifie l’amitié: il est même utile de laisser s’introduire parfois, dans notre attitude à l’égard de la plupart d’entre eux, une parcelle de dédain; ils n’en attacheront que plus de prix à notre amitié. « Chi non istima, vien stimato » (Qui n’estime pas est estimé), dit finement un proverbe italien. Mais, si quelqu’un a réellement une grande valeur à nos yeux, il faut le lui dissimuler comme si c’était un crime. Cela n’est pas précisément réjouissant, mais en revanche c’est vrai. C’est à peine si les chiens supportent le trop de bienveillance, bien moins encore les hommes.

Aphorismes sur la sagesse dans la vie – Parénèses et maximes : II/Concernant notre conduite envers nous-même : 28  – SCHOPENHAUER 



L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est loneliness.jpg.
Photographie : Massimiliano Sarno

” Dans la solitude le solitaire se ronge le cœur ; dans la multitude c’est la foule qui le lui ronge. Choisis donc ! “

Humain, trop humain II – Opinions et sentences mêlées : 348. Au pays des anthropophages – Nietzsche



L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Blog_9_Ways_to_Take_Responsiblity_for_Your_Life.jpeg.

” Bien des hommes sont si accoutumés à être seuls avec eux-mêmes qu’ils ne se comparent pas du tout à d’autres, mais qu’ils déroulent le monologue de leur existence dans un état d’esprit paisible et gai, en bonnes conversations avec eux-mêmes, et même en rires. Mais si on les amène à se comparer à autrui, ils inclinent à une subtile dépréciation d’eux-mêmes : au point qu’il faut les forcer à rapprendre d’autrui une bonne et juste idée de soi : et encore, de cette idée apprise, ils voudront toujours retirer et corriger quelque chose. — Il faut donc concéder à certains hommes leur solitude et ne pas être assez sot, comme on fait souvent, pour les en plaindre. “

Humain, trop humain I – Chapitre IX. L’homme avec lui-même : 625. Hommes solitaires – Nietzsche



” L’Éducation doit porter sur deux bases, la morale et la prudence ; la morale, pour appuyer la vertu ; la prudence, pour vous défendre contre les vices d’autrui. En faisant pencher la balance du côté de la morale, vous ne faites que des dupes ou des martyrs ; en la faisant pencher de l’autre côté, vous faites des calculateurs égoïstes. Le principe de toute société est de se rendre justice à soi-même et aux autres. Si l’on doit aimer son prochain comme soi-même, il est au moins aussi juste de s’aimer comme son prochain. “

Maximes et Pensées, caractères et anecdotes – Chamfort



L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est A-pair-of-poodles-English-school.jpg.

” Je suis las de vivre. Las de vivre ici dans le monde des petits chiens. Le monde des chiens aux petits sentiments, aux petits plaisirs, aux petites pensées. On doit être satisfait, mais je ne veux pas être satisfait comme un petit chien.”

L’enfant brulé – Stig Dagerman



L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est questions_to_God-Kasia-Derwinska-.jpg.

Un homme d’esprit, dans la solitude la plus absolue, trouve dans ses propres pensées et dans sa propre fantaisie de quoi se divertir agréablement, tandis que l’être borné aura beau varier sans cesse les fêtes, les spectacles, les promenades et les amusements, il ne parviendra pas à écarter l’ennui qui le torture. “

Aphorismes sur la sagesse dans la vie – Schopenhauer



L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 82405446_839910183162608_421398255230779392_n.jpg.

On est plus heureux dans la solitude que dans le monde. Cela ne viendrait-il pas de ce que dans la solitude on pense aux choses, et que dans le monde on est forcé de penser aux hommes ? “

Maximes et Pensées, caractères et anecdotes – Chamfort

Réagir
1

Arctic Magic

Arctic Magic

Cet article a 2 commentaires

  1. Jean-Louis Tripon

    Concernant les articles de Pinchard ou de la société Dantesque y compris promotionnels, tu peux les copier et les signer en précisant leur auteur et leur date de parution comme nous le faisons pour d’autres. Pour que nous puisions les signer de son nom, il est nécessaire qu’il s’inscrive lui-même, ce qui serait un honneur pour notre social network.

    Réagir

Laisser un commentaire