Atarax

Atarax

Roman

     Lors d’un exercice mentaliste, le sémanticien Adrien Almasse découvre les structures universelles de nos neuf fonctions mentales. Il les explore, maîtrise leurs interactions et devient ataraxique épicurien, absent de trouble et d’émotions, et bien d’autres choses encore.
Pour transmettre ses nouvelles facultés extraordinaires, Adrien rejoint le réseau social Bookelface, rencontre le peintre figuratif mental Alexandre Zediber, le génie informatique Nicéphore Hauterive, surnommé Nicéph le Fox, l’empereur du Cloud, et sa compagne Claire Sullivan, une surdouée, conseillère financier au QI de 183. Ils deviennent ses amis et il les convainc de créer un jeu de rôle internet, le Jeu de l’ATARAX, permettant de développer les capacités mentales des hommes.
Le succès du Jeu, logé dans une zone rendue indépendante et inviolable de Bookelface, est fulgurant. Les ATARAX sont des empathes qui connaissent tout de leur fonctionnement mental. Ils ne tardent pas à constituer une communauté d’êtres singuliers très unie qui fonde sur le net une société secrète, l’Atarax Society, et des associations ayant pour objectifs de prendre le pouvoir économique, politique et scientifique partout dans le monde.
Une rumeur révèle le bidouillage de Nicéph le Fox pour installer le Jeu de l’ATARAX dans Bookelface, dont le cours de l’action tombe en chute libre, les investisseurs craignant que cette société ait perdu le contrôle de son réseau, contraignant son patron Markus Honigberg à négocier avec nos amis. Un échange d’actions à lieu avec la start-up Atarax & co, cotée au Nasdaq. Markus devient ATARAX et Bookelface une société Atarax vouée au développement mondial du Jeu.
Des manœuvres de corruption dans le Parti communiste chinois, permettent aux ATARAX de devenir majoritaires au sein du Comité central du Parti, et de désigner leurs leaders, Lao Shiwang, un jeune juge de Shanghai, et sa femme, l’adorable Pei Jing, comme Secrétaire général du Parti et Première ministre du Conseil des affaires de l’Etat. La République Populaire de Chine devient la première nation Atarax avec un gouvernement démocratique confucéen. Un nouveau drapeau national aux neuf couleurs est adopté. Taïwan redevient après de rapides négociations la 23ième province chinoise qu’elle n’avait jamais cessé d’être officiellement. Le simplified franglish, la langue universelle Atarax, devient la langue nationale de la Chine et son écriture romane remplace les sinogrammes du mandarin standard.
Une pandémie de fièvre hémorragique à virus de la famille Ebola se propageant par voie aérienne se déclare à Hambourg en Allemagne et ravage le monde. Un biologiste italien, Emilio Tazetti, parvient à concevoir en rêve lucide un contre virus efficace avec l’aide d’Inge Enkdahl, la conseillère technique de la cellule de direction centrale Atarax. L’humanité est sauvée.
A la faveur de la pandémie qui a fait 2 milliards de victimes, les ATARAX prennent le pouvoir politique dans les nations démocratiques. Leurs dirigeants se réunissent en congrès extraordinaire au siège de l’ONU à New York pour décider de l’avenir de la planète … Adrien Almasse disparaît en Polynésie entre une vie qui s’achève et une autre qu’il ignore.
Ce conte philosophique, qui se présente comme une fiction d’anticipation politique, est matière à réflexions sur la sémantique, la linguistique, la psychologie, la science politique, la résolution des défis du 21ième siècle et le devenir de l’humain.
Les deux narrateurs sont, des années plus tard, le biologiste Emilio Tazetti et son amie journaliste Petronilla venue lui rendre visite en quête d’informations pour écrire une série d’articles …

L’auteur

Jean-Louis Tripon, né en 1947, est un chercheur théoricien mentaliste dualiste de substance. Il propose sur son site internet www.sefome-academie.fr un modèle de l’esprit humain et une méthode de développement personnel, grâce auxquels il prétend être devenu en septembre 2015 ataraxique épicurien vrai, absent de trouble et d’émotion, qu’il cherche depuis à transmettre. Il est Fondateur de L’Association Française de diffusion du Développement mental Sémantique (AFDMS) et Président du réseau social Sic Itur. Il a écrit plusieurs livres dont (créer pour être, 1990), (A la découverte de notre vie mentale, 2018) et (Le surhomme : Nietzsche en avait rêvé, nous l’avons réalisé).
.

Un extrait :

1 Adrien Almasse

Dans la douceur monotone d’une encore chaude après-midi d’automne, Emilio Tazetti se repose à l’ombre d’un parasol. Autour de lui la propriété et la villa dont il a hérité de ses parents après la grande pandémie. Plus loin, dans le lointain, il imagine les bords rieurs et calmes de sa jeunesse et du lac de Côme. A ses côtés, tout près de l’éternel même fauteuil d’osier qui l’accueillait autrefois, une table basse avec un verre de Campari limonade et un livre ouvert retourné… sans grande importance. Le monde est tranquille, apaisé, sans souffrance, loin des tumultes et des désordres d’antan. Retentissent les trois tintements clairs, ovales et dorés de la sonnette de la petite porte du fond du jardin.
Un visiteur, que peut-il bien être ? Cette porte dérobée n’est connue et empruntée que par des amis très proches. Pour eux, elle est toujours ouverte et ils n’ont qu’à la pousser pour entrer. De loin Emilio voit la silhouette d’une femme traverser les touffes envahissantes de lauriers roses, et il se souvient alors des visages adorés de la belle plante aujourd’hui grise et fanée qui, s’avançant d’un pas léger, fait crisser les gravillons de marbre blanc de l’allée.
__ Petronilla, que je suis content de te voir, quelles nouvelles ?
__ Salut Emilio, comment vas-tu ? Tu sais que je travaille toujours pour Peopolo del Mondo. Eh bien, la rédaction m’a demandé d’écrire une série d’articles sur l’ATARAX. Moi je ne sais pas grand-chose à ce sujet alors je cherche des documents, en particulier sur Adrien Almasse et les créateurs du jeu, tu vois ? Comment ça a commencé, les petits secrets, les détails croustillants, de la matière pour faire mes articles !.. Et toi, je sais que tu caches des trésors, n’est-ce pas ?
__ Hé hé, oui je crois avoir tout ce qu’il te faut. J’ai collectionné tout ce qui concerne l’ATARAX depuis des années, oui j’ai récupéré pas mal de choses. Tout cela est dans une grande malle dans mon bureau ! Rentrons ! on va  s’installer tranquillement dans le salon, veux-tu ? Et pendant que je descends la malle… prépare nous du thé.
__ Parfait, je prépare ton thé. Oh merci, je n’en attendais pas moins de toi, Emilio…
__ Viens, tu te souviens de l’endroit où je range le thé ?
__ Mais oui, ne t’inquiète pas, je vais le trouver ! Dis donc, je connais encore la maison !
Emilio boit d’un trait le reste d’un Campari limonade un peu tiède, ramasse son livre et ils se dirigent vers la maison. Emilio ouvre la porte devant Petronilla et l’abandonne dans la cuisine. Il monte l’escalier qui mène au premier étage. Dans son bureau traînent  plein de documents épars, il ouvre une malle en osier à moitié vide et y jette  pêle-mêle tout ce qu’il en avait sorti pour l’étudier, la malle se trouve bientôt pleine à ras bords, elle est très lourde. Il la pose sur un tapis de bain et la fait glisser sur le carrelage, abordant l’escalier en la basculant dans le vide, la fait descendre en la retenant comme sur un toboggan.
__ Veux-tu que je t’aide ? Est-ce que ça va, Emilio ?
__ Non, non… merci, ça ira.
__ Le thé est prêt ! Viens !
__ Il y a un tiramisu dans le frigo…
__ Ok, I go and get it ! Je vais le chercher, mais pas pour moi… Tu sais bien qu’à mon âge il faut se surveiller. J’ai encore l’intention de séduire les beaux jeunes hommes, tu sais !
__ Ha ha ! Tu as de beaux restes Petronilla, tu ressembles à Jane Fonda.
__ You’re so kind, tu es gentil, Emilio, ne te donne pas trop de mal ! je me soigne pour garder la ligne et… un peu les traits du visage aussi que j’avais à trente ans oui, mais, tu sais ce n’est pas facile et je ne te dirais pas tout. Non ! n’y compte pas ! Comme toutes les femmes je garde des petits secrets, inavouables.
__ Eh bien les voilà ! Regarde, j’ai retrouvé deux carnets qui semblent avoir appartenu à Adrien. Dans le premier il raconte ses aventures sexuelles. 
__ Donne-moi cela, Emilio, c’est pour moi bien sûr.
__ Tu peux le lire, Petronilla, mais bien entendu ce carnet ne sort pas d’ici hein !

ATARAX – Roman. Aux editions Baudelaire  ISBN 979-10-203-1312-6
Pour votre commande :
FNAC : https://www.fnac.com/SearchResult/ResultList.aspx?SCat=0%211&Search=atarax+jean+louis+Tripon&sft=1&sa=0
AMAZON : https://www.amazon.com/Atarax/dp/B07D58DD75/ref=sr_1_2?keywords=jeanlouis+tripon&qid=1557243642&s

Réagir
3

Ennéa Almeshin

Ennéa Almeshin est l'avatar féminin de Jean-Louis Tripon. Elle est Pei Jing, Première ministre de la RP de Chine dans le roman ATARAX. Elle prétend venir de la troisième planète invisible de l'étoile Aldébaran dans le Taurus, et que Jean-Louis Tripon est son avatar Frawen favori.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier