CANCER ET LE KALANCHOE

CANCER ET LE KALANCHOE

Aujourd’hui j’ai expérimenté la confirmation de l’effet d’une plante sur les tumeurs cancéreuses. Il y a quelques mois nous étions entrain d’analyser des informations sur les propriétés de la Kalanchoe. Et aujourd’hui même, je viens de croiser une dame de 75 ans qui était sur une chaise roulante il y un an, dans un état pitoyable. Je l’ai trouvé comme sur la photo. je lui ai demandé ce qu’elle avait fait.

J’en profite pour vous envoyer du soleil de las bas.

Je me trouve actuellement en Espagne, à Malaga, Torremolinos précisément. Et le hasard des choses, ou plutôt cette action de matérialisation. Je me trouve nez à nez avec une dame que je connais, et qui était il y a un an sur une chaise roulante électrique avec deux tumeurs en partie arrière du dos et métastasées. La surprise fût de la voir dansante et flamboyante. Je lui demande en rigolant :
“Tu as signé un contrat avec le Diable?”.
Et elle me dit :
“Non Michel, cela fait 3 mois que je prend et consomme chaque jour 3 feuilles de kalanchoe que je cultive dans mon balcon.
Je vous enverrai sur DMS la photo de la dame et la plante. Et quelques photos de mon instances. Donc avec cela je veux dire que nous pouvons créer un meilleur monde en mettant chacun notre énergie et pouvoir endormi. Qui a juste besoin de se réveiller et prendre le dessus.

Wikipedia :

Kalanchoe est un genre botanique de 155 espèces de plantes succulentes tropicales à fleurs de la famille des Crassulaceae, originaires pour la moitié de Madagascar et pour le reste d’Afrique et d’Asie.

Toxicité et médecine traditionnelle

Comme d’autres Crassulaceae, telles que les genres TylecodonCotyledon et Adromischus, certaines espèces de Kalanchoe contiennent des glycosides cardiaques bufadienolide qui peuvent occasionner des maladies cardiaques des animaux en pature. C’est notamment le cas en Afrique du Sud.

Dans la médecine traditionnelle, des espèces de Kalanchoe sont utilisées pour traiter les maladies comme les infections, les rhumatismes et de l’inflammation. Des extraits de Kalanchoe ont aussi des effets immunosuppresseurs. Kalanchoe pinnata est utilisé comme un traitement traditionnel contre l’hypertension dans les îles de Trinité-et-Tobago.

Interview de l’espagnol Josep Pamies, traduction en Français avec l’aide d’Alice. Site de ce passionné des vertus des plantes sur: pamiesvitae.com Cette vidéo est à titre d’information. Continuez votre traitement médical et parlez en à votre médecin.

https://youtu.be/cRAK-OKgkdI

La Kalanchoe
bonjour de Torremolinos
Réagir
2

Michel Quinones

Micro cosmos/ Macro cosmos

Laisser un commentaire