capitalisme : une simple parenthèse

capitalisme : une simple parenthèse

Emile Thyeff

Mais si on retournait l’argument

ET : Certains économistes Cassandre disent souvent que finalement la démocratie n’aura été qu’une parenthèse et que le système capitaliste dur ( et naturel précisent ils subtilement en filigrane par des tournures sémantiques habiles) va reprendre ses droits et est en train de le faire d’une manière totalement ” décomplexée” . Ça aussi c’est un mot pivot ultra important dans la novlangue ultra libérale !!
Mais si on retournait l’argument !

Le capitalisme n’est qu’une simple parenthèse dans l’histoire de l’évolution de l’esprit humain !
Pour raccourcir et donner un titre accrocheur :
Capitalisme : une simple parenthèse.

La sur consommation et la solitude des uns sont la conséquence de l’appât du gain de quelques autres , en clair les ultra capitalistes. Ce sont eux qui ont d’abord un rapport non tranquille à la mort mais aussi à la vie, et ils l’insufflent bien évidemment à toute la masse à laquelle ils veulent fourguer massivement leurs cochonneries pour gagner toujours plus.
Mais laissons la parole au maître : https://www.youtube.com/watch?v=26FFm-xbEI4

Jean-Louis Tripon

Psychanalyse du capitalisme

JLT : Avidité pour le gain, le pouvoir et le sexe ! Dans le capitalisme on retrouve le triangle psychanalytique qui balise l’essentiel des pathologies de l’espèce humaine. Auquel il faut encore peut être ajouter l’accomplissement par l’expression de soi, un besoin d’acquérir de la notoriété par la réussite matérielle afin de recevoir l’estime, l’envie ou la crasse jalousie des autres, donc aussi un gain émotionnel libidinal sordide. Un émotionnel qui n’a pas été suffisamment satisfait au cours de la prime enfance par les mamans surchargées d’un travail épuisant que la génération capitaliste libérale précédente lui a imposé pour survivre. Ainsi se ferme la boucle tragique carcérale qui de générations en génération reproduit des capitalistes avides d’avoir toujours plus au détriment des autres, de la nature et de la planète.

Réagir
1

Cet article a 1 commentaire

  1. Thibaut A. GBAGUIDI

    Pour moi, ce sont des maniaques de ” L’ARGENT”, des aliénés qui ne peuvent vivre sans cette combinaison lourde de biens matériels. J’ai rencontré dans facebook des fanatiques radicalistes qui nourrissent le dessein de supprimer le capitalisme en supprimant l’argent et le pouvoir. Des noms comme Francis Cousin, Olivier Demay.

    Réagir
    1

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier