Collectif le vent tourne 66

Collectif le vent tourne 66

NO PASARAN

Suite aux désastres annoncés dans les Aspres et le Vallespir, le collectif Le Vent Tourne 66 organise la résistance face à ce projet d’implantation d’éoliennes industrielles à proximité de nos villages.

Site de l’association : https://adoizon.wixsite.com/le-vent-tourne
Page Facebook : https://www.facebook.com/collectifleventtourne66/

Le projet d’implantation d’éoliennes géantes à Fourques à 4 km de notre ville et du CHS, présente un ensemble de menaces pour la ville de Thuir.
— Des machines de 220 m de hauteur enlaidissant le paysage.
— Des troubles de santé dans le rayon de 10 km de nocivité des infrasons, couvrant l’ensemble de la ville et le CHS.
— Une perte de valeur de l’immobilier de l’ordre de 30% pour les propriétaires
Cette menace est à prendre au sérieux, le préfet venant d’autoriser la construction du parc éolien de Passa.
Mobilisez-vous contre cette imposture écologique qui ne profite qu’à des investisseurs internationaux.

O O O O O O O O O

Fédération Environnement Durable

Site de la FED : https://environnementdurable.net/ https://fr.wikipedia.org/wiki/F%C3%A9d%C3%A9ration_environnement_durable

Dans le site de la FED vous trouverez un ensemble de moyens, de modèles et de liens, pour vous permettre de lutter contre ces entreprises malveillantes.

Paris le 1 janvier 2020
Aux membres de la Fédération Environnement Durable

Bonjour,
Les  industriels de  l’éolien ont pour objectif d’implanter en France,  le plus vite possible,  et par tous les moyens, des milliers de nouvelles éoliennes terrestres qui peuvent atteindre  maintenant 235 mètres  de haut.       
Pour arriver à leurs fins, ils  se sont infiltrés  dans  le   Ministère de l’environnement et dans les services stratégiques de l’état, qui ne défendent plus  l’intérêt général mais les  intérêts privés de cette filière.
Ils ont fait modifier les lois, pour instituer  une justice d’exception destinée à éliminer l’ensemble des associations qui luttent contre l’éolien et ils ont privé les citoyens du droit fondamental de se défendre.        
Ils utilisent  des  données  scientifiques et économiques truquées, mises en évidence dans  le rapport de la Commission d’enquête parlementaire qui a dénoncé en 2019 les pratiques de la filière éolienne.     
La FED est déterminée plus que jamais à lutter pour faire éclater la vérité. Elle a déposé  des recours en conseil d’état et devant toutes les  juridictions nationales et européennes contre les éoliennes  terrestres et les projets d’éoliennes marines situées beaucoup trop  près des côtes de la France.       
En 2020 elle continuera à aider toutes  les associations à lutter   contre chaque projet grâce à la solidarité de tous ses membres.             
Elle ne participera pas, sinon pour les dénoncer, à des compromis, ou des pseudos concertations organisées par le Ministère de l’environnement  sur « l’acceptabilité des éoliennes » dont le but est de découper la France pour imposer de force ces machines. Elle ne cautionnera pas des débats publics truqués sur l’eolien terrestre ou offshore où les résultats sont décidés  à l’avance.
L’industrie éolienne massacre actuellement la France. Mais c’est  un colosse aux pieds d’argile, basé uniquement sur un système de subventions facturées aux consommateurs d’électricité qui permet à cette filière de faire fortune.
De  nombreux élus, présidents de régions, de départements, des députés, des sénateurs, des conseillers généraux, des maires,  toutes tendances confondues soutiennent le combat de la FED.                                                         
Beaucoup de médias  découvrent et dénoncent l’industrie éolienne.
Les jours de cette filière  sont comptés,  aucune industrie ne peut survivre à de tels mensonges scientifiques, économiques , écologiques et sociétaux.
La devise de la FED pour 2020  est simple : « l’acceptabilité sociale de l’éolien » est égale à  zéro.
En mon nom et celui de tous les membres du conseil d’administration de la Fédération, je vous présente  mes meilleurs vœux  pour 2020.

Jean Louis Butré, Président Fédération Environnement Durable

O O O O O O O O O

Fait à Paris, le 25 février 2020

Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République
A l’attention de M. Rodrigue Furcy, Chef de cabinet adjoint et M. Alexis Kohler,
Secrétaire général de l’Elysée
Palais de l’Elysée, rue du Faubourg Saint-Honoré, 75008 Paris
Copie à  Madame Elisabeth Borne  Ministre de la Transition écologique et solidaire
Objet : Nuisance pour les français et dévastation des paysages par l’éolien terrestre.

Monsieur le Président de la République, 
Vous avez récemment émis des réserves sur l’éolien terrestre, que la population de notre pays accepte de plus en plus difficilement. Les mêmes réserves ont été reprises par votre ministre Madame Borne et reçues comme un message d’espoir par tous ceux qui, comme nous, subissent comme une souffrance l’implantation de ces « parcs éoliens, tant ils échappent aux traditions et aux règles élémentaires de la démocratie.
Nous représentons actuellement des milliers d’associations qui se sont créées à travers la France rurale et des groupes et des personnalités de plus en plus nombreux qui se coalisent spontanément  car ils  n’ont pas le sentiment d’être écoutés.
Le ressentiment est profond et nous nous faisons un devoir de vous en informer afin que comme nous l’espérons tous, des décisions urgentes de préservation soient prises par votre ministre.
Oui, la colère monte. Les braves gens de la France profonde souvent en difficultés  pour vivre à qui l’on impose ces engins métalliques gigantesques ont un juste sentiment de révolte compte tenu des nuisances qu’on leur impose, sentiments qui décuplent quand ils découvrent les montages financiers conçus pour faciliter la création de ces éoliennes, qui aboutissent à des fortunes rapides, abondées par l’Etat, tandis que leur facture d’électricité à eux consommateurs explose et sera au moins doublée en 10 ans ! (+ 10,2% en 1 an).
La colère monte tandis que l’arrivée de ces engins signifie injustice et fracture sociale dans les  villages, injustice car certains s’enrichissent alors que la majorité de la population voit le prix de son habitation s’effondrer et les activités disparaitre. Qui viendrait en effet s’installer à l’ombre de ces éoliennes dont les nuisances commencent à être bien cernées ?
La perte de confiance dans l’arbitrage des pouvoirs publics monte chaque jour un peu plus tant il est clair que les promoteurs se sentent protégés, manipulent et enjambent les communes, méprisent les résistances des populations et sèment grâce à leurs importants moyens financiers cette succession d’inconvénients que nous venons d’évoquer ; tout ceci, encore une fois, échappe aux règles élémentaires de la démocratie.
Les centaines de milliers de français désormais victimes de cette politique irresponsable  d’implantation d’éoliennes sont toujours stupéfaits, quand on décortique pour eux les sommes colossales investies par l’état pour le développement de cette source intermittente d’énergie sans aucun effet dans la lutte contre le réchauffement climatique Pour toutes ces raisons l’addition est lourde pour les français. Parmi elles, une seule justifierait notre appel à votre autorité et pour laquelle nous vous demandons solennellement, Monsieur le Président, d’intervenir : c’est la dévastation de notre héritage sacré : les paysages, bien commun de tous.        
Votre présidence ne doit pas être associée à cette dévastation, véritable injure à ce qui a fait une partie de la réputation de notre pays : sa beauté.Des milliers de vos concitoyens désormais vous demandent d’intervenir pour mettre un terme à cette folie de l’éolien terrestre, néfaste et inutile, comme l’ont fait plusieurs pays européens.
Nous vous prions, Monsieur le Président de la République, d’agréer les assurances de notre respectueuse considération.

Fédération Environnement Durable, Jean Louis Butré,

Réagir
3

Véronimo

Véro des PO

Cet article a 1 commentaire

  1. Jean-Louis Tripon

    Bienvenue à Sic Itur Véronimo
    N’ayant pas pu vous localiser dans les réseaux sociaux nous vous avons attribué cette publication, afin de pouvoir rentrer en contact plus facilement avec vous.
    Vous pourrez modifier vos paramètres de profil distinctifs (image et description) en choisissant (modifier) sur la roue dentée à droite de votre nom.
    Voir notre aide pour vous familiariser avec toutes les fonctions du rôle Auteur.
    Vous pouvez nous répondre ici par un commentaire.

    Réagir
    1

Laisser un commentaire

Article suivantRead more articles