Credo des peuples autochtones

Credo des peuples autochtones

” Nous sommes tous connectés. Toi, moi, notre forêt, nos rivières, notre climat. En tant que peuples autochtones, notre langue et notre culture sont connectées à notre forêt. Au fur et à mesure que nous perdons notre terre, nous perdons notre identité. Nos jeunes et nos femmes sont les futurs protecteurs de la forêt tropicale. Nous nous battons pour nos enfants, pour notre culture, et pour une forêt dont le monde entier dépend.”

Ben oui, ils sont panthéistes ! Mais est-ce raisonnable d’idéaliser une croyance religieuse primitive et moniste ? Il est indéniable que cette culture a favorisé l’adaptation de ces peuples nomades, principalement chasseurs cueilleurs, à leur environnement naturel, mais elle les a aussi maintenu dans leur mode de vie primitif.
Aux bobos, baba cools, et autres crédules laxistes affectifs qui sont en grande difficulté de penser : Je suis athée et je refuse cette religion aliénante primitive ! Je suis dualiste et je refuse ce monisme matérialiste.

Ce point est une structure importante de votre dissonante cognitive, raison pour laquelle il vous empêche de penser (ne parlons pas encore de penser comme il faut, mais seulement de penser).  

Ennéa Almeshin

Ennéa Almeshin est l'avatar féminin de Jean-Louis Tripon. Elle est Pei Jing, Première ministre de la RP de Chine dans le roman ATARAX. Elle prétend venir de la troisième planète invisible de l'étoile Aldébaran dans le Taurus, et que Jean-Louis Tripon est son avatar Frawen favori.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier