Du principe de liberté
Esclavage, image thématique de la page économie

Du principe de liberté

La LIBERTÉ… La philosophie des lumières au XVIIIe c’était : la liberté des uns s’arrête où commence celle des autres. Mai 68 c’était : il est interdit d’interdire. Tant que ni la planète, ni l’espèce sont en danger, pas de problème, vous pouvez faire ce que vous voulez, y compris vous détruire, c’est votre responsabilité. Par contre, quand la planète et l’espèce sont en danger du fait d’un exercice nuisible de votre liberté, cette responsabilité devient collective, il faut donc réviser ce principe et imposer un nouveau paradigme : La liberté de tous s’arrête là où elle constitue une menace pour la planète, la biodiversité et l’espèce humaine. Cette révision nécessaire de votre liberté, n’est pas si drastique qu’elle peut vous paraître, car elle ne concerne que quelques uns de vos comportements physiques. Par contre elle n’entame en rien votre liberté de penser, d’être, et de vous construire mentalement pour atteindre les plus hauts degrés de la sagesse et de la maîtrise de vous-mêmes.

Esclavage, image thématique de la page économie
Réagir
1

Jean-Louis Tripon

Chercheur théoricien mentaliste, ingénieur géomètre INSA, expert en sémantique holistique, expert en sciences mentales, Harmonique de Pleine Conscience Holistique Ataraxique (HPCHA), dualiste de substance, métaphysicien athée, créateur de la méthode DMS, président fondateur de l'AFDMS.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier