Dualisme contre physicalisme

Dualisme contre physicalisme

138. DUALISME CONTRE PHYSICALISME
Il serait temps que vous sortiez de cette vénération pour la culture scientiste physicaliste. Ces savants ne sont que des poètes qui imaginent dans le cadre de leur pétition de principe. Je vous rappelle qu’ils sont toujours à la recherche de la matière noire pour valider une théorie fausse, et que les élucubrations mystiques de la physique quantique pourraient s’effondrer suite à la prochaine découverte.

LA PREUVE DU DUALISME DE SUBSTANCE PAR LA NÉCESSITÉ DES PHÉNOMÈNES ET DES FONCTIONS :
La conscience de la douleur n’a de sens que pour les choses que le cerveau ne sait pas faire, sinon il règle le problème de lui-même. Exemple : la douleur d’un muscle en manque d’oxygène suite à un violent effort physique. S’il envoie ce signal à votre entité non physique, c’est pour qu’elle règle le problème à sa place, car c’est là-bas que ça se décide. Et s’il le fait, c’est pour que cette dernière interrompe cet exercice violent. Il serait incohérent que ce cerveau envoie une information, qu’il connait déjà, à lui-même, et dans un langage qui n’appartient pas à son codage des faits biologiques, mais dans le langage qualitatif sémantique de la douleur de votre entité mentale. Il envoie donc cette information à autre que lui-même. Il faut donc bien que les deux entités physique et non physique, cérébrale et mentale non cérébrale, soient indépendantes et distinctes par des substances différentes pour que ce phénomène de la douleur ait un sens. Ce phénomène de la douleur n’est nécessaire que dans le cas du dualisme et non dans celui du physicalisme, or la nature ne réalise que ce qui est nécessaire et non le superflu, ce qui valide le dualisme de substance contre le physicalisme. Cependant, la dissonance cognitive de ces scientifiques monistes, due à leur conviction métaphysique qu’il n’existe rien en dehors de la matière, les aveugle au point qu’ils ne peuvent concevoir cette évidence logique.

Réagir
1

Jean-Louis Tripon

Ingénieur géomètre INSA Strasbourg, Chercheur théoricien en sciences mentales, Créateur de la méthode DMS, Président fondateur de l'AFDMS. Directeur du social networking service Sic Itur

Cet article a 1 commentaire

Laisser un commentaire

Article suivantRead more articles