Entre chien et loup …

Entre chien et loup …

Quand des écrits du passé évoquent des sujets universels et intemporels, ils restent, malgré le temps qui passe escorté de son aréopage de modes futiles et éphémères, d’une criante actualité.

Pour votre plaisir, nous l’espérons, voici la fable du loup et du chien, écrite en 1668 par le Sieur jean de La Fontaine.

Un Loup n’avait que les os et la peau,
Tant les chiens faisaient bonne garde.
Ce Loup rencontre un Dogue aussi puissant que beau,
Gras, poli, qui s’était fourvoyé par mégarde.
L’attaquer, le mettre en quartiers,
Sire Loup l’eût fait volontiers ;
Mais il fallait livrer bataille,
Et le Mâtin était de taille
À se défendre hardiment.
Le Loup donc l’aborde humblement,
Entre en propos, et lui fait compliment
Sur son embonpoint, qu’il admire.
« Il ne tiendra qu’à vous beau sire,
D’être aussi gras que moi, lui repartit le Chien.
Quittez les bois, vous ferez bien :
Vos pareils y sont misérables,
Cancres, hères, et pauvres diables,
Dont la condition est de mourir de faim.
Car quoi ? rien d’assuré : point de franche lippée ;
Tout à la pointe de l’épée.
Suivez-moi : vous aurez un bien meilleur destin. »
Le Loup reprit : « Que me faudra-t-il faire ?
– Presque rien, dit le Chien, donner la chasse aux gens
Portants bâtons, et mendiants ;
Flatter ceux du logis, à son Maître complaire :
Moyennant quoi votre salaire
Sera force reliefs de toutes les façons :
Os de poulets, os de pigeons,
Sans parler de mainte caresse. »
Le Loup déjà se forge une félicité
Qui le fait pleurer de tendresse.
Chemin faisant, il vit le col du Chien pelé.
« Qu’est-ce là ? lui dit-il. – Rien. – Quoi ? rien ? – Peu de chose.
– Mais encore ? – Le collier dont je suis attaché
De ce que vous voyez est peut-être la cause.
– Attaché ? dit le Loup : vous ne courez donc pas
Où vous voulez ? – Pas toujours ; mais qu’importe ?
– Il importe si bien, que de tous vos repas
Je ne veux en aucune sorte,
Et ne voudrais pas même à ce prix un trésor. »
Cela dit, maître Loup s’enfuit, et court encor.

Cette fabulette issue des livres d’antan vous aura plu ?

Pour la revisiter version 2020 il vous suffira de remplacer le mot collier par

“implant numérique sous la peau et vaccin traceur “


Étonnant de réalisme et d’actualité immédiate n’est ce pas ?

Que ce futur déconfinement et sa kyrielle de mesures drastiques mais protectrices se passe pour vous et vos proches sous les meilleurs auspices.

Merci de votre attention

Réagir
1

Cet article a 1 commentaire

  1. Jean-Louis Tripon

    Salut Emile, nous avons une nouvelle bonne recrue qui devrait te plaire, un Belge que tu retrouveras dans Facebook par ce lien :
    https://developpement-mental-semantique.com/user/occipitalblaster.bastien/
    Dans Facebook il est Yves Vientdeloin = “Bonjour, et merci pour l’accueil, je ne faillirai pas à ma tâche de nous présenter, mes idées et moi d’ici peu de temps. En attente , je vous souhaite une belle journée , merci beaucoup”

    Réagir

Laisser un commentaire

Article suivantRead more articles