Le tueur de G. Floyd

" L'homme ne naît pas bon pour être ensuite corrompu par la société. C'est un reptile poursuivi par une civilisation à laquelle il essaye en permanence d'échapper. "Avenue des géants – Marc Dugain Photographie : Le policier Derek Chauvin neutralisant Georges Floyd.

Les places éminentes sont comme des rochers escarpés

" Les places éminentes sont comme les rochers escarpés, où les aigles et les reptiles peuvent seuls y parvenir." ----------- - - - Suzanne Necker - - - ----------- Pour atteindre à de hautes places, ce sont deux choses : il faut être aigle ou reptile. Honoré de Balzac

La main de l'homme

La main destructive de l'homme n'épargne rien ; il tue pour se nourrir, il tue pour se vêtir, il tue pour attaquer, il tue pour se défendre, il tue pour s'instruire, il tue pour s'amuser, il tue pour tuer ; il a besoin de tout, et rien ne lui résiste.

HUMAIN QUE FAIT TU ?

- - - Author : Jean-Marie Quairel - Post published : le 9 juin 2020 - Post Category : Femme - Post Comments : 1 commentaire - - - Humain y es tu ? Entends tu ? Que fais tu ? Si l’Humain y était, il nous embellirait ?… Sans doute… Nous sauverait ?… Peut-être… Mais dites moi, mes frères, si à l’humanité il manque encore la fin, n’est ce pas aussi que manque encore l’humanité elle même ?

Architecturedev la fonction volontaire 7, tiré de la page 98 du cours de Sefome

1. CATÉGORIE DMS EXPERT

Eternelle présence de notre être singulier

     Pourquoi être singulier et pas individu ? Parce que ce dernier terme appartient au cadre conceptuel de la sociologie qui le définit par rapport au groupe. C’est un concept pauvre qui ignore ce que nous sommes, une idée qui nous prête une existence que nous n’avons pas. Par contre mon expérience intime est riche de sens. J’y trouve une présence et une singularité propre à ma conscience, la saveur de mon être, et je n’ai pas besoin de mot pour la penser car cette saveur me suffit.

     Pourquoi présence et pas existence ? Parce que l’existence est réservée aux pierres et aux machines, et qu’un être vivant n’a rien de commun et ne peut pas s’identifier à ces choses. Aussi si ces choses existent, nous avons une présence qu’elles ne peuvent pas connaître.

     Enfin, éternelle parce que dans cette présence nous ne trouvons aucun signe de temporalité. Si les expériences, le sens, se succèdent en elle, elle-même reste immuablement identique, c’est une constante universelle que partagent tous les êtres vivants, ce qui par contre ne signifie pas que nous soyons immortels.

     Pour parvenir à accéder et à maîtriser nos fonctions mentales,…  Lire la suite

Léa (la volontaire 7), le singe (l'analytique 2) et le chat (le joker 9)

LA MÉTHODE DMS

AVANT-PROPOS

1. LES FONCTIONS MENTALES

    Nous distinguons nos fonctions mentales par leur pouvoir opératif spécifique et les effets qu’elles produisent. Chacune nous paraît autonome et complémentaire. Ensemble elles coproduisent notre vie mentale.
Une grande partie de leur activité échappe à notre conscience, au mieux nous n’avons conscience que de l’émergence de leur production, nous ne pouvons pas les localiser dans un espace, et si nous pouvons les associer par commodité à une architecture mnémotechnique, cette architecture ne peut être qu’arbitraire…