Expliquer la conscience ?

Expliquer la conscience ?

144. POURRONS-NOUS UN JOUR EXPLIQUER CE QU’EST LA CONSCIENCE ?

Nous percevons tous le quale du phénomène conscience. Ses propriétés nous montrent que la conscience est un pouvoir opératif mental de révélation de contenus qu’elle n’a pas elle-même produit. 

La science physicaliste niant à la fois l’existence de nos qualia et toute valeur à l’introspection, ne peut évidemment rien en dire, même si ses échecs répétés à expliquer nos perceptions, nos émotions, nos jugements, nos intentions, etc., par des notions et des grandeurs purement physiques, l’on conduit à ne plus proscrire ce terme des thèses de doctorat en neuroscience. Elle se trouve de ce fait dans une impasse totale, accablée de dissonance cognitive, dont elle ne peut pas sortir, coincée entre le mysticisme en vogue de la quantique, et les espoirs fous de faire émerger de la conscience de la complexité des informations d’une intelligence artificielle. 

Cette science est en fin de cycle, au bout d’un paradigme qui se meurt en ayant prouvé ici son incompétence. Une nouvelle science dualiste de substance surgira dans un avenir proche pour nous expliquer ce qui nous apparaît aujourd’hui inintelligible et inexplicable. Pour y voir un peu plus clair je vous invite à visiter et à lire les centaines d’articles du site de notre réseau social Sic Itur de l’AFDMS, et à vous y inscrire pour y commenter et y publier. https://developpement-mental-sem…

Réagir
1

Jean-Louis Tripon

Ingénieur géomètre INSA Strasbourg, Chercheur théoricien en sciences mentales, Créateur de la méthode DMS, Président fondateur de l'AFDMS. Directeur du social networking service Sic Itur

Cet article a 1 commentaire

  1. Jean-Louis Tripon

    Pensée verbale, pensée holistique non verbale, phénomène mental, des manifestations mentales non cérébrales distinctes. Le cerveau ne pense pas, il ne fait que transmettre des informations et exécuter des instructions. Au cours du sommeil profond, il est dans un état de repos végétatif, hors du service de notre être, qui lui, est toujours en activité quoi qu’il se passe, une activité qui peut se manifester dans un rêve, ou non lucide, ou une pensée spéculative volontaire, ce que la neurologie ne peut expliquer.

    Réagir
    1

Laisser un commentaire

Article suivantRead more articles