Hercolubus ou la planète rouge

Hercolubus ou la planète rouge

Des extraits du livre

Auteur : V.M. RABOLU

L’Humanité est fascinée par les pronostics de
ceux qu’on appelle faussement “ scientifiques “,
qui ne font que la gaver de mensonges, défigurant
la vérité. Nous allons parler d’Hercolubus ou
Planète Rouge, qui s’en vient vers la Terre.
Les scientifiques, selon leurs dires, l’ont déjà
même pesé, qu’elle a tant de tonnes et tel diamètre,
comme s’il s’agissait d’un jouet pour enfant ; mais
ce n’est pas comme ça. Hercolubus ou Planète
Rouge est 5 ou 6 fois plus grande que Jupiter,
c’est un géant énorme, que rien ne peut arrêter ou
dévier.
Les terriens croient que c’est un jouet, mais en
réalité c’est le début de la fin de la planète Terre.
Ce moment est arrivé. Les autres mondes de notre
système solaire savent cela et il y a chez eux le
véhément désir de nous apporter leur aide afin
d’éviter le cataclysme. Mais personne ne pourra
l’arrêter, car c’est le châtiment que nous méritons,
pour en finir avec autant de méchanceté.

Je fais savoir qu’Hercolubus est une création,
comme notre monde. Elle a son Humanité qui
y habite, aussi perverse que celle d’ici. Chaque
planète, chaque monde, a son Humanité. Que
ces messieurs les scientifiques n’aillent pas croire
qu’ils vont pouvoir attaquer cette planète et la
désintégrer, car là-bas aussi ils ont leurs armes,
et ils peuvent répondre et nous faire disparaître
d’un moment à l’autre. Si jamais ils les attaquent,
ils vont se défendre et la fin sera beaucoup plus
rapide.
Il se trouve que dans le va-et-vient de la vie, tout
retourne à son début ou à sa fin. Dans le continent
Atlante, la même chose s’est produite, mais avec
moins d’intensité. Cependant, dans ce retour des
événements, notre planète ne supportera même
pas qu’Hercolubus passe très près de nous, sans
voler en éclats. Ceci, messieurs les scientifiques
l’ignorent, car ils se croient très puissants avec leurs
armes, capables de détruire un géant semblable.
Mais ils se trompent lourdement.
Ce qui va se passer dans peu de temps, c’est la
désintégration de la fameuse “ Tour de Babel “
qu’ils ont construite. Ils l’ont déjà terminé et
maintenant les conséquences négatives arrivent
pour toute l’Humanité.

Ceci, les scientifiques peuvent le nier avec leurs
théories, comme ils sont en train de le faire et
comme ils l’ont déjà fait : ils défigurent la vérité
rien que par orgueil, vanité et désir de pouvoir.
Ils riront comme des ânes qui braient, car ils sont
incapables de mesurer les conséquences de ce
qu’ils ont fait : ils ont infesté la planète de bombes
atomiques pour s’en emparer, sans tenir compte
qu’il existe Dieu et sa Justice, qui écrasera tout.
Aux bêtes, on ne peut pas leur parler de Dieu,
parce qu’elles braient et elles nient son existence
par leurs actes. Elles se prennent pour les dieux
mais ce n’est pas comme ça.
Ces fausses “ puissances “, comme on les
appelle maintenant, seront en ruines aussi bien
économiquement que moralement, car l’argent
disparaîtra d’ici très peu de temps et la faim et la
misère en finiront avec elles. Elles ne supporteront
pas d’être secouées et seront pétrifiées de peur
et de terreur. Là elles vont se rendre compte,
véritablement, qu’il existe la Justice Divine pour
châtier la perversité.
Ce qui se passe actuellement, que tout le monde
est occupé à chercher de l’argent à tout prix, c’est
exactement ce qui s’est passé dans l’Atlantide
. Le

dieu de cette époque était l’argent ; que les religions
illustrent comme un veau d’or.
De la même manière, à cette époque-ci, l’argent
est le dieu et les gens se trompent totalement.
Les riches, qui maintenant hurlent tellement de
pouvoir, seront les plus malheureux, car ils ne
pourront rien faire avec leurs grandes quantités
d’argent, s’il n’y a personne pour leur vendre ni
pour leur acheter quoi que ce soit. Ils se mettront
à genoux et pleureront en mendiant un plat de
nourriture, et ils hurleront comme des chiens.
Lorsqu’Hercolubus se rapprochera davantage
de la Terre, au point de former une paire avec le
Soleil, des épidémies mortelles commenceront à
se répandre sur toute la planète. Les médecins,
ou la science officielle, ne sauront pas de quel type
de maladies il s’agit ni comment elles se soignent.
Ils seront désarmés face aux épidémies. La vie
sur notre planète commencera à disparaître et
c’est alors que l’Humanité devra manger les
cadavres de ses semblables, à cause de la faim
accablante et de la chaleur insupportable.
Arrivera le moment de la tragédie, de l’obscurité :
secousses, tremblements de terre, raz de marée.

Les êtres humains se déséquilibreront
mentalement
du fait de ne pouvoir ni manger ni
dormir. Et en voyant le danger, ils se lanceront
dans le précipice, en masse, complètement fous.
Cette race va disparaître. Il ne restera pas de
vie sur la planète et la Terre s’enfoncera dans
l’océan, car l’Humanité a atteint la perversité la
plus grande, et qu’elle veut maintenant faire
passer le mal à d’autres planètes et ceci, on ne
va pas le lui permettre.
Les scientifiques et le monde entier sont pris de
panique, et ce, sans que la destruction ne soit
encore commencée. Cependant, la crainte de Dieu
n’existe chez aucun terrien. Ils se croient maîtres
et seigneurs de la vie, qu’ils sont puissants, mais
ils vont voir maintenant que oui, il y a une Justice
Divine, qui nous juge selon nos œuvres.
Ce que j’affirme dans ce livre est une prophétie à
très court terme, parce que la fin de la planète est
un fait pour moi, je la connais. Je ne suis pas en
train de faire peur, mais en train de prévenir, car
je suis angoissé pour cette pauvre Humanité ; les
faits ne se font pas attendre et il n’y a pas de temps
à perdre dans des choses illusoires.

Réagir
2

Thibaut A. GBAGUIDI

Nationalité : Béninoise Né le 08 Juillet 1995 Professeur Certifié de Philosophie, Expert mentaliste, Président de DMS-BENIN, Écrivain.

Cet article a 1 commentaire

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier