Information consciente et conscience d’information

Information consciente et conscience d’information

Je ne pense pas que les physiciens et les mentalistes parlent de la même chose quand ils utilisent le terme de conscience. Une question délicate résulte de la distinction entre les informations conscientes et la conscience d’information, c’est à dire entre un contenu informationnel et un contenant révélateur qui ne participe pas lui-même à l’élaboration de ce contenu. L’information pouvant être ou non consciente et indépendante de notre fonction mentale de révélation (la conscience, à ne pas confondre avec l’éthique, la perception sensorielle, la révélation, ou l’intuition d’une découverte). D’une part, il y a confusion totale chez les physicalistes, qui assimilent systématiquement cérébral et mental. D’autre part, nous ne révélons pas consciemment la nature physique des choses, mais une création sémantique qualitative, propre à notre analyseur mental. Ainsi, la couleur rouge, le quale rouge, n’existe ni dans la nature (ce n’est pas une longueur d’onde), ni dans le cerveau (comme l’affirme S. Dehaene, les qualia sont dépourvus de tout rôle dans le traitement de l’information, ne sont pas codables par le cerveau. et sont niés comme une idée étrange de l’ère pré scientifique). Ce point est extrêmement important dans le débat de la philosophie de l’esprit, puisque reconnaître l’existence des qualia revient à détruire la position matérialiste.
En physique quantique, on constate une interférence du moyen d’observation, sur l’objet observé lui même, donc sur le résultat de l’observation. Par ailleurs ces mesures sont des informations codable par l’informatique pour être consultables et vérifiable par tous les chercheurs. Ce qui fait dire à certains que cet univers physique est de nature informationnelle. Ces résultats sont des contenus, des informations, non conscientes dans un ordinateur, qui peuvent devenir conscientes dans l’esprit des chercheurs. 
Cela se complique du fait que l’informatique ne peut coder que des informations cognitives, donc physiques, et non du qualitatif sémantique comme le quale rouge, et plus encore quand il s’agit de perceptions mentales pures, comme la conscience, les émotions, les intentions, les jugements subjectifs, et la confiance en soi, etc. C’est ainsi que si on considère les informations concernant une expérience quantique, l’information peut devenir consciente par l’observateur, sans contenir elle-même la moindre trace de conscience sémantique d’information.
C’est pourquoi, tout en ignorant ce dont la physique quantique parle avec ce désignatif de conscience, et ce n’est peut-être qu’un feed-back entre des phénomènes, j’estime que nous ne parlons pas de la même chose, bien que nous employons le même terme.

Ennéa Almeshin

Ennéa Almeshin est l'avatar féminin de Jean-Louis Tripon. Elle est Pei Jing, Première ministre de la RP de Chine dans le roman ATARAX. Elle prétend venir de la troisième planète invisible de l'étoile Aldébaran dans le Taurus, et que Jean-Louis Tripon est son avatar Frawen favori.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier