L’ Amour…

L’ Amour…

Il ne s agit là que d’ un sentiment, on ne peut donc le toucher.
Cependant l’amour est myriade de déclinaisons.
L’apothéose étant le partage, l’osmose la communion, l’énergie pour le plaisir, le désir et l envie…


Aimer, c’est se donner, s’offrir en son Sacré. Nulle obligation, de contrainte. Notre mental peut aussi et surtout nous faire oublier cette emprise physique, qui nous rend esclave en nous-même
Pour nous occidentaux, la relation d’amour passe par le sexe.
Seuls les grands sages arrivent en l’état extatique, être en extase.
L’attachement physique est une barrière.
Plus vous pensez à la relation, plus vous en rêvez.
Point central de la société. L’amour est compulsion.
En spiritualité, nous entrons dans une autre dimension.
Dans le physique la sexualité passe par le corps… impur !
Notre vie est fondée sur nos énergies, besoin, compréhension, capacité, temps.
Voici donc pourquoi avons nous besoin de l’autre. Aimer l’autre n’est qu’une clef de plus pour arriver au bien être.
Faut-il aimer pour jouir, ou jouir d’aimer ? Là il faut être deux. La complétude.
Ce sentiment puissant, si beau, si bon, si charnel, si pur peut se ressentir par le tantrisme.
Physiquement ce sentiment en sémantique peut devenir destructeur, mentalement aussi, voire…
Les pervers narcissiques, un autre grand débat.
Ce sentiment, nous fait vivre, exister, incarner notre reflet.
Aimer, partager, relation du perpétuel mouvement dans le ressenti.
Je finirai là en indiquant : s’aimer soi-même est le début de la grande aventure de notre vie…
Je vibre par delà l’univers.

BRIJOU

Réagir
3

Brigitte Catez

Brijou pour les intimes

Cet article a 4 commentaires

  1. Brigitte Catez

    L amour n est pas que dans la fusion d un couple.L amour prend une autre forme car UNIVERSEL.>Nous avons l amour de nous meme sans pour autant valoriser notre égo.L amour en réciprocité générationnel,aimer tout car la vie est AMOUR.une petite note d humour : Plus je connais les hommes,plus j aime mon chien…Il ne s agit pas là bien évidement de l aphologie de l homme,car si tel était le cas je ne parlerais pas de l AMOUR.

    Réagir
    1
    1. Jean-Louis Tripon

      je vous explique :
      J’ai mis votre texte en poésie, ce qui m’évite de le critiquer, et ce qui permet d’en faire une expression personnelle que chacun peut apprécier (comme vous ne le savez peut-être pas encore, je suis ataraxique et que ceux-ci n’éprouvent plus aucune de ces choses, ce qui est difficile à comprendre et à accepter par le commun des hommes).
      Ce texte aurait pu également être logé en catégorie femmes, car son expression me semble plus typiquement féminine que masculine.
      Les photos : la première du couple enlacé : image ordinaire qu’on s’attend à trouver pour illustrer ce sujet,
      la deuxième d’un sentiment qui s’intériorise dans la méditation silencieuse, à la recherche de sa mystérieuse vérité,
      la troisième : l’amour de toutes les femmes sur tous les continents du monde,
      et enfin la dernière, pour rappeler que l’amour est une émotion dangereuse dont l’obsession peut devenir pathologique et maladive, et… vous détruire à petit feu.

      Réagir
      1
  2. Jean-Marie Quairel

    L’amour ….C’est avoir vraiment envie que l’autre soit heureux de vivre et d’exister et savoir le traduire en actes…… C’est ne rien attendre en retour de sa part ; c’est ètre en résonance avec lui ( elle ) , vibrer corporellement et mentalement aux mèmes situations de la vie , mais accepter qu’elle ( il ) puisse aussi vibrer ailleurs et autrement . La sexualité est un moyen , pas une fin et ce n’est pas le seul chemin …..

    Réagir
    2

Laisser un commentaire

Article suivantRead more articles