La femme

La femme

La plus importante est la plus mauvaise

Quel est cet être ?
Cet être mauvais,
autant mauvais que bon !

Cet être qui rend le vincible invincible, qui rend l’invincible vincible. Toi qui transforme le bien en mal et le mal en bien par ton pouvoir. Je parle de la gente féminine. De la gente qui fait le malheur et qui fait le bonheur. Toi femme, instrument de paix , instrument de guerre. Femme, toi qui brise le cœur.
Toi qui répare les blessures de cœur.
Cette gente, qui rend l’heureux malheureux, qui rend le malheureux heureux. Toi divinité des siècles, le dieu des époques, le gage des générations. Femme, divinité qui affecte petit, grand vieux vieillard. Toi qui rabaisse le plus fort, le plus éveillé, toi qui rend dingue comme de la drogue. Et pourtant le révélé nous dis que tu es le dérivée de la gente masculine qui est pourtant faible devant ta ruse.

Femen !!

Réagir
1

Wilfried OBO

Wilfried OBO, né le 12/10/1996. Professeur de philosophie en formation à l'Ecole Normale Supérieure de porto Novo, Secrétaire Général de DMS-Bénin, membre de appessa Bénin,Sécretaire Général de l'AssEPP ENS/Porto Novo.

Cet article a 2 commentaires

  1. Jean-Louis Tripon

    Cher Wilfried.
    Tu sais à qui appartient la photo que tu as choisi de mettre en avant ? C’est Maria Falikman, Ph D, Dr, (Lomonosov Moscow state University), Expert en Neuroscience cognitive et Psychologie cognitive expérimentale, Chef du département de psychologie of National Research University Higher School of Economics, Moscow (HSE). Voir son article traduit du russe.
    Comme c’est une photo privée de cette grande scientifique, elle ne peut accompagner que ses propres articles, aussi nous l’avons remplacée par un portait de femme de la bibliothèque Google.
    https://developpement-mental-semantique.com/le-figuratif-mental-dalexandre-beridze-et-les-metaphores-de-la-conscience/

    Réagir
    1
  2. Sylvain Chiron

    Personnellement, j’ai une vision des pouvoirs de la femme beaucoup plus tranchée.

    • La femme rend l’invincible vincible, mais pas le contraire.
    • Oui, la femme peut transformer le mal en bien et le bien en mal.
    • Oui, la gente féminine fait le malheur et fait le bonheur.
    • La femme est instrument de paix mais pas instrument de guerre.
    • La femme répare les blessures de cœur mais ne brise pas de cœur.
    • Oui, la femme rend l’heureux malheureux et le malheureux heureux (mais ça se redonde, là).
    • La femme affecte petits et grands mais plus difficilement les vieillards.
    • La femme rabaisse l’imposant, et elle élève aussi le humble (mais là encore, ça veut dire la même chose).
    • La femme rend beaucoup plus dingue que la drogue !
    • « Dérivée de la gente masculine » ? Quelle est cette insulte ! Maitresse de la gente masculine, plutôt, oui !
    Réagir
    1

Laisser un commentaire

Article suivantRead more articles