La guerre de l’éolien en Allemagne

La guerre de l’éolien en Allemagne

Lu dans le Frankfurter Allgemeine Zeitung

https://zeitung.faz.net/faz/wirtschaft/2019-07-08/aufstand-gegen-die-windkraft/330071.html

Rébellion contre l’énergie éolienne

Le bruit des éoliennes provoque-t-il des maux de tête, des palpitations et plus encore ? Un jugement provoque des troubles. Par Michael Ashelm

Menace à proximité des bâtiments résidentiels?  Les éoliennes deviennent une gêne pour les résidents.
Menace à proximité des bâtiments résidentiels ? Les éoliennes deviennent une gêne pour les résidents !

FRANCFORT, 7 juillet 2019. 
Les confrontations entre l’industrie éolienne, la politique et les autorités compétentes en matière de licences, et les habitants concernés qui craignent pour leur santé au voisinage des centrales, pèsent de plus en plus sur la transition énergétique. Le nombre d’initiatives citoyennes en Allemagne contre les projets éoliens est passé à plus de 1 000. Une accusation de plus en plus courante : le bruit des éoliennes vous rend malade. Les travaux des scientifiques et des professionnels de la santé visent à confirmer la toxicité de ces machines. Nous constatons un nombre croissant de rapports et de plaintes alarmants. Dans le même temps, les associations de protection de l’environnement et des consommateurs agissent sans inquiétude, quand elles montent les barricades dans le débat sur les émissions excessives du trafic routier et appliquent les interdictions de conduire.

L’année dernière, la FAZ (notre journal) a documenté un projet d’énergie éolienne controversé dans le Weserbergland (édition du 6 septembre). À la lisière de la forêt et d’une zone de loisirs locale, huit machines ont tourné depuis l’hiver – chacune a une hauteur de 217 mètres. L’initiative des citoyens locaux a non seulement critiqué la violation des lois sur la protection des espèces (milan rouge), mais aussi l’industrialisation du paysage culturel. Quatre de ces éoliennes sont également installées de manière à tomber directement sur les lignes à haute tension en cas d’accident. L’opérateur et l’autorité de district indiquent que toutes les lois sont respectées, mais un procès est en cours. Un résident a également déposé une plainte auprès du tribunal de district de Hanovre contre l’opérateur – pour “atteinte déraisonnable aux biens”. Le fonctionnement de ces machines a des effets importants sur sa santé, accélérant le rythme cardiaque, des maux de tête et une agitation nerveuse même la nuit lorsque les fenêtres sont fermées et par conséquent, de la fatigue, dont les émissions infrasonores des éoliennes sont responsables. L’exploitant déclare que l’opération fut approuvée conformément à la loi fédérale sur le contrôle des émissions. Le président de l’initiative citoyenne locale, Stephan Stallmann, dit que la poursuite de l’opération fut d’une négligence grossière, et que les émissions infrasonores des éoliennes en sont pleinement responsables. .

Un jugement qui pourrait ébranler la position de l’industrie éolienne, des autorités et aussi des politiciens : Le 7e Sénat civil du tribunal régional supérieur du Schleswig-Holstein (OLG) a annulé un jugement du tribunal régional d’Itzehoe et l’a renvoyé pour un nouveau procès. Le demandeur peut ainsi espérer le gagner. Ce père de famille affirme que lui et sa femme ont souffert de troubles du sommeil, de vertiges, de nausées et de diarrhée, entre autres, en raison des infrasons des machines, car plusieurs parcs éoliens près de sa maison ont été mis en service. De plus, il y aurait des ombres, des projections de glace et des radiations électromagnétiques. Plusieurs éoliennes se trouvent à moins de 1 000 mètres de sa maison. L’amortissement de la propriété est de 100%.

Le tribunal de district avait initialement rejeté le procès. Cependant, les juges OLG ont reconnu des vices de procédure considérables et ont critiqué le fait que la position du demandeur n’avait pas été suffisamment évaluée. La charge totale d’immixtion aurait dû être déterminée par le juge, même si elle était pour chaque engin inférieure aux valeurs limites. L’opérateur doit prouver que cette déficience est sans importance. La formule habituelle de prévision du bruit des éoliennes (projetée par les entreprises elles-mêmes) ne reflète pas non plus adéquatement la réalité. Il est nécessaire de déterminer l’exposition de la propriété aux infrasons. En outre, le consultant l’avait mesuré de manière inadéquate et était “quelque peu économiquement dépendant” des commandes de l’industrie éolienne.

Les experts des opposants à l’énergie éolienne accusent les politiciens et les entreprises de l’industrie de désinformation ciblée. De plus, les valeurs limites d’émission et d’immixtion sont obsolètes. Les vibrations à basse fréquence, qui ne sont pas perçues par l’oreille, ont provoqué des réactions de stress chez les personnes sensibles, disent les “Médecins pour le contrôle des immixtions”. Chaque passage d’une pale de rotor entraîne une onde de pression. Enfin, il y aurait les vibrations (le bruit de structure), qui se propageraient de la fondation à travers le sol.

Les opposants critiquent le fait que toutes les normes de protection, telles que les instructions techniques (TA) sur le bruit, ne prennent en compte que le seul son audible par l’oreille humaine. Donc, ces règles de mesure sont inadéquates si seul le son supérieur à 8 Hertz est mesuré. Car ce sont principalement les infrasons entre 1 et 8 Hertz qui entraînent des problèmes de santé. Les systèmes de mesure sont par ailleurs souvent obsolètes. En effet, Jusqu’à présent, aucune mesure n’a été effectuée dans les appartements, bien que l’Agence fédérale de l’environnement admette que le son à l’intérieur puisse conduire à des valeurs de pression acoustique excessives en raison de réflexions sonores et de chevauchements. Mais l’autorité arrive à la conclusion hâtive que la pollution sonore des éoliennes est “sans danger pour la santé”. Le travail des universités, des médecins et des groupes de recherche voit les choses différemment.

Une requête de la FAZ auprès des organisations de protection des consommateurs et de l’environnement montre qu’il n’y a pas suffisamment de contraintes pour l’énergie éolienne. La Deutsche Umwelthilfe, la plus critique de l’État et des autorités en ce qui concerne les émissions nocives des voitures, considère que le citoyen est adéquatement protégé contre les effets négatifs possibles des éoliennes bruyantes par les valeurs limites légales actuelles. D’un autre coté, les opérateurs estiment que l’expansion de l’énergie éolienne progresse trop lentement. Les organisations BUND et WWF affirment que jusqu’à présent, elles n’ont vu aucune preuve de problèmes de santé causés par les émissions des éoliennes. Le président du BUND, Hubert Weiger, a récemment demandé au gouvernement fédéral de “déclencher” l’accélération des énergies renouvelables. L’association environnementale Nabu souligne que vous ne traitez pas les effets de l’énergie éolienne sur les gens. Le système allemand de protection de la nature, en tant qu’organisation faîtière, réagit de la même manière et dit qu’il ne peut rien dire à ce sujet.

La Federal Wind Energy Association, qui conserve une proximité avec les associations environnementales, ne veut pas reconnaître les effets néfastes des infrasons. Les autorités sanitaires le confirmeraient également. Il y a quelques jours, lors d’un talk-show ZDF, le président fédéral des Verts, Robert Habeck, n’a pas contesté que des éoliennes en Allemagne se trouvaient à moins de 1000 mètres des bâtiments résidentiels. Il y a suffisamment de contre-exemples pour le montrer. En Basse-Saxe, les autorités n’ont aucun problème à installer d’énormes nouvelles installations dans le Seemarschen frison oriental, à quelques centaines de mètres seulement d’une réserve ornithologique de l’UE. Les distances imposées et confirmées par les tribunaux sont ignorées.

Réagir
2

Jean-Louis Tripon

Ingénieur géomètre INSA Strasbourg, Chercheur théoricien en sciences mentales, Créateur de la méthode DMS, Président fondateur de l'AFDMS. Directeur du social networking service Sic Itur

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier