La sorcellerie

La sorcellerie

<< Le superstitieux est au fripon ce que l’esclave est au tyran >>   Voltaire

La vision ou la conception que les hommes peuvent avoir du sorcier varie selon les cultures Mais la plupart d’entre elles ont ce trait commun qu’elles s’accordent sur le fait que le sorcier est une personne malhonnête et dangereuse.
  Si on peut retrouver chez beaucoup de peuples la croyance au “sorcier”, c’est surtout en Afrique qu’elle est très ancrée. Dans la société africaine, il règne cette peur quasi permanente que le sorcier n’est jamais loin et qu’il désire nous faire du mal. Il est facile de palper cette peur en voyant la méfiance, la suspicion, les nombreuses cérémonies et rituels que les gens font pour se protéger du sorcier. Ces personnes ignorent qu’elles peuvent vaincre ” les sorciers ” en se renforçant mentalement pour devenir invincibles aux sorciers. Ce renforcement ne nécessite d’ailleurs aucune cérémonie, aucun marabout ou charlatan ! Qu’est-ce en réalité qu’un sorcier ?    Notre propos ici ne s’attachera pas à savoir si oui ou non la sorcellerie existe, nous laissons volontiers ce débat à la philosophie spéculative, qui en raffole d’ailleurs.  D’une façon générale, le sorcier est une personne à laquelle on attache des pouvoirs surnaturels en particulier la faculté d’opérer des maléfices avec l’aide du diable ou de forces malfaisantes. Pour le prêtre Jésuite De Rosny, les sorciers << sont soit des manipulateurs à leur profit de la croyance des autres ( jusqu’à l’usage du poison) , soit des personnes inconscientes de leur perversité>> . Cette définition de De Rosny nous semble plus proche de la réalité car de notre avis décentré de mentaliste, nous pensons que ” le sorcier ” en question n’est en fait qu’un manipulateur de mentalité. Tout son succès repose sur le niveau mental de celui ou celle qu’il désire attaquer et de la domination qu’il réussit à asseoir dans sa mentalité. Il n’est plus à démontrer que notre vie mentale domine notre vie physique et que de ce fait si nous acceptons une chose mentalement, nous le vivrons et le confirmerons physiquement. Le sorcier ( un manipulateur d’esprit, de mentalité) dispose d’un outil dangereux , une épée à double tranchant, une bombe immatérielle de la même trempe que celles qui ont dévastés les villes japonaise d’Hiroshima et de Nagasaki, un cyber virus du mental : la croyance. En principe ,le mental, un mental sain et fort est une forteresse imprenable, mais si nous ne sommes pas fortifiés mentalement, nous sommes influençables et donc facilement manipulables. C’est ainsi que certaines personnes se voient entraînés dans des affaires qu’elles n’auraient pas voulu.   En effet, le sorcier injecte dans le champs sémantique de la personne qu’il désire attaquer une croyance en son pouvoir à lui et fait de sorte que sa victime croit cela et fonctionne avec cela. Dès l’instant où vous acceptez en vous une croyance ( un acte de la volontaire 7) , cette dernière vous possède et vos fonctions mentales en occurrence la foi ( jocker 9 ) travailleront selon cette croyance et agiront selon elle. Si c’est une bonne croyance, une croyance saine vous en verrez le résultat, les effets : succès, assurance, pleine santé , absence de troubles etcPar contre si c’est une mauvaise croyance vous verrez aussi ses effets : la peur, les angoisses, le stress, la maladie, la misère, les troubles mentaux…etc. Ce qui est rassurant dans tout ceci, c’est que le sorcier ne peut travailler , ne peut rien sans que l’ayez autorisé, il ne peut rien sans votre volonté ! Il ne peut vous manipuler sans que votre fonction volontaire ne lui ouvre la porte de votre univers mental. Non pas pour y entrer car même avec votre autorisation il ne le peut pas, mais seulement pour y injecter par manipulation un poison qui vous détruira progressivement bloquant l’analytique. Ce qu’il faut savoir, c’est que le sorcier peut être un proche à vous, un parent , un ami sans aucune mauvaise intention véritable à votre égard. Seulement ce dernier peut avoir en lui des croyances fausses et malsaines , fausses qu’il vous transmet ou transfère sans se douter de leur toxicité. Comme le dit Descartes, l’enfance est le lieu d’engendrement de l’erreur. Veillons donc à ce que nous faisons croire à nos enfants. De ce point de vue, deux types de sorciers nous apparaissent distinctement. Le premier est un sorcier qui s’ignore agissant par ignorance de sa sorcellerie. Le second est un pervers qui manipule consciemment les consciences à l’instar de Adolf Hitler.  Que faire ? Il faut faire très attention à nos croyances, ne valider que les croyances saines . Ce qu’il faut faire, c’est se fortifier mentalement et ne pas ajouter foi à toute croyance.
Par Thibaut A. GBAGUIDI

Sorcier
Réagir
3

Thibaut A. GBAGUIDI

Nationalité : Béninoise Né le 08 Juillet 1995 Professeur Certifié de Philosophie, Expert mentaliste, Président de DMS-BENIN, Écrivain.

Cet article a 1 commentaire

Laisser un commentaire

Article suivantRead more articles