La vilenie sociale

La vilenie sociale

Quand vous voyez un homme ou une femme plier sous le poids de ses problèmes, s’engager imprudemment dans des aventures périlleuses, ou simplement ne pas savoir faire ce que vous savez faire, que faites-vous ? Evidemment, il n’est pas certain qu’il soit suffisamment ouvert ou perspicace pour écouter vos conseils et en faire bon usage, par sa sottise, son égotisme et ses pathologies mentales les plus diverses, mais le problème n’est pas là.

Le problème moral qui se pose à vous, c’est que faire si les insuffisances et l’incompétence de l’autre constituent un avantage non négligeable pour vous sur le plan économique ou politique ?

Réagir
1

Jean-Louis Tripon

Ingénieur géomètre INSA Strasbourg, Chercheur théoricien en sciences mentales, Créateur de la méthode DMS, Président fondateur de l'AFDMS. Directeur du social networking service Sic Itur

La publication a un commentaire

  1. Jean-Marie Quairel

    Bonjour ,

    Des événements récents dans le domaine du sport et de la politique , démontrent encore une fois , le poids de “l’impensée” total lié à notre rapport à la sexualité …..De fait , comme je le pense depuis longtemps , ce rapport dicte énormément de comportements et de décisions à tous les niveaux de nos vies individuellement avec des conséquences collectives . C’est un “angle mort” de l’exercice de notre intelligence et je trouve que la maxime de Lope de Vega y trouve tout son sens : En effet , l’assimilation de la sexualité à un “Mal” , sa coupure avec une relation nécessaire à l’autre différent, conduit à la culpabilité, aux dérives les plus abjectes et aux chantages les plus toxiques pour la démocratie . Il y a urgence à revoir profondément nos paradigmes éducatifs en ce domaine .

    Réagir
    1

Laisser un commentaire