L’aquatique et le solaire

L’aquatique et le solaire

En Terres d’Arles, j’ai goûté à l’eau et à ses bienfaits,

Un premier événement s’est produit de par une connexion puissante et profonde au Monde et à ses Flux Akashiques par le fait du Soleil et de l’exposition volontaire et déterminée au Plein Soleil de Midi.

Le bain de soleil agit sur l’organisme en recueillant une puissance, une chaleur et une lumière qui rayonnent sur et dans la planète et qui permettent depuis l’origine et au fil du temps aux organismes vivants terrestres d’apparaître, de se développer et de se multiplier,

Cette Lumière et cette puissance sous forme de chaleur pénètrent profondément et diffusent à l’ensemble de l’organisme en chaque partie du corps, et à chaque cellule cette énergie et cette puissance…. J’ai alors ressenti une détente intime libérer toutes et chacune des tensions existantes dans mon Corps. Une sensation « palpable» et progressive d’une dilution de toute attache de mes cellules les unes par rapport aux autres…

Sous l’effet de la chaleur progressive, cette sensation s’est étendue aux parties de mes structures les plus profondes, charnelles, osseuses, liquides. J’étais alors allongé sur le dos et presque en extension pour une exposition maximale, ainsi offert au Soleil, au point que je sentais mon corps chercher par lui-même la position optimale pour trouver l’exacte position. Mon Esprit est allé alors dans ce cheminement naturel en de multiples Dimensions de ces parties physiques habituellement hors de conscience du corps et des sensations. L’entrée en médiation plus poussée a été interrompue par la limite de la brûlure du soleil.

Un retrait en zone ombragée est alors effectué, en Douceur. Le rafraîchissement dans le vent frais est instantané, l’effet de l’événement est toujours actif, je comprends alors ce message Universel de la Nature et du Culte du Soleil. Pour rappel, Vision du « Point Vert » quelques jours avant sur une Rive océanique, loin d’ici… Les Eaux, encore les Eaux ! Le Soleil !

Naturellement je suis allé dans l’Eau où là, de par une découverte thérapeutique de hasard j’ai bénéficié il y a une quinzaine d’années d’une sorte de guérison par l’eau dans un contact à l’eau à l’identique de ce qui venait de se produire avec le Soleil en effets corporels.

Dans l’eau, donc, je m’immerge, comme j’aime à m’immerger toujours ainsi, allongé sur le dos, la seule bouche et le nez dépassant de la surface, le corps alors en flottaison totalement naturelle. C’est donc à nouveau exposé au Soleil à son Zénith que je me retrouve le corps totalement immergé dans l’eau fraîche. Le corps m’a transmis à ce moment cette Force d’Amour et de Paix Universelle, connecté à cette énergie de l’environnement très fortement imprégné d’Histoire de cette Terres d’Arles : Préhistoire, Antiquité, Fin’Amor,

C’est en Terres de Massifs de Victoire et de Baume que l’Événement additionnel s’est produit par l’aquatique.

Le bain devient un prolongement une continuité et un complément à cette action du Soleil sur l’organisme par le fait du corps immergé posé face au Soleil sur la surface de l’eau et qui continue à recueillir la lumière solaire de manière plus apaisée, plus apaisante avec un contraste qui provoque alors une réaction entre la couche d’eau chauffée en surface et les couches d’eau plus profondes plus fraîches. Là encore le Corps offert au Soleil est en extension et le liquide enveloppe intégralement le Corps à l’exception des deux orifices dédiés à la respiration : nez et bouche.

Le Corps est encore imprégné de la Pleine énergie Solaire et les Cellules immergées entrent en résonance avec la matière liquide qui amplifie l’appréhension de la place qu’occupe pleinement le Corps dans l’Espace par sa matérialité, Très vite, la pulsation sanguine génère une onde que lui renvoie l’eau en écho vibratoire.

Et c’est alors une entrée en vibration de chaque cellule qui en vient à faire palpiter chaque particule d’incarnation avec cet effet du Soleil qui continue à rayonner dans la totalité de la structure corporelle et dans leurs parties les plus profondes. La palpitation prend de l’ampleur et c’est alors comme si le corps entre en cohérence avec la pulsation même de l’Univers par le fait du battement du Cœur et des pulsations sanguines qui irriguent le Corps en tous points en chacune de ses fibres et particules, transportant l’information mémorisée à la conscience…

Ouvrir les yeux quelques instants et je suis saisi alors par la présence aérienne des feuillages environnants : Mûrier, Olivier, Figuier, Chêne, Roseau, Lauriers fleuris, Pin, cyprès, etc. Le tout encerclant le Bleu profond du Ciel Azur comme en une Couronne Sacrée pour honorer cette Vie et sa matérialisation Terrestre et tellement humaine.

Réagir
1

Henri Étoile

Réaliser, vivre, agir, désir, émotion, imaginaire, perceptions, sensations, acte, choix, Mûrier, Olivier, Figuier, Chêne, Roseau, Laurier, Pin, cyprès. Le tout encerclant le Bleu profond du Ciel Azur comme une Couronne Sacrée pour honorer cette Vie et sa matérialisation terrestre tellement humaine

Cet article a 3 commentaires

Laisser un commentaire

Article suivantRead more articles