Le bien-être de nos enfants

Le bien-être de nos enfants

” L’enfant est le père de l’homme “

Il est généralement admis par tous que l’avenir appartient à la jeunesse. Que les enfants d’aujourd’hui sont les hommes et les femmes de demain. Pourtant, ces enfants et leur bien-être ne sont pas vraiment au centre de la préoccupation de la culture éducative actuelle. Car on se préoccupe actuellement de tout sauf du bien-être de nos enfants. Bien-sûr il y a beaucoup de fonds investis dans l’éducation sexuelle, dans les programmes d’aide alimentaires, etc. Mais le bien-être de nos enfants est il pour autant garantit ? L’éducation à l’heure actuelle n’éduque pas pour assurer le bien-être des individus, mais pour répondre aux besoins du système actuel dominé par le physicalisme abusif et aliénant. La conséquence directe qui en résulte est que l’éducation étatique mondiale ne se préoccupe pas du bien-être des individus mais plutôt des besoins du système mondial actuel. Sinon comment peut-on prétendre éduquer en ignorant , en soustrayant le plus important dans ce que nous sommes ? Une éducation qui n’amènerait pas les enfants à se découvrir et développer leur capacités naturelles est purement et simplement une aliénation. Le bien-être passe indiscutablement par la maitrise et le bon usage de nos fonctions mentales.

Réagir
4

Thibaut A. GBAGUIDI

Nationalité : Béninoise Né le 08 Juillet 1995 Professeur Certifié de Philosophie, Expert mentaliste, Président de DMS-BENIN, Écrivain.

Cet article a 1 commentaire

  1. Sylvain Chiron

    Le pouvoir appartient aux vieux, ou du moins aux personnes d’âge mûr (autour de 50 ans, je dirais), non aux enfants, par définition. Les vieux n’acceptent les enfants que parce qu’ils peuvent s’en servir. Plutôt que d’imposer une norme aux enfants, il faut leur apprendre à se construire dans l’espace que leur accordent les vieux, il faut leur permettre de choisir la direction qu’ils prennent. Malgré ce que certains disent, je pense que l’enfance et l’adolescence ne sont faciles pour personne. On y fait de nombreux choix décisifs sans savoir ce que l’avenir nous réserve. Il ne faut pas faire ces choix à la place des enfants, mais garantir qu’ils peuvent faire les choix qui leur permettront d’être épanouis une fois adultes.

    Réagir

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier