Le computationnalisme

Le computationnalisme

L’ordinateur est un cerveau artificiel, et un cerveau un ordinateur, soit une machine biologique, accord total entre computationnalisme de Jerry Fodor, neurosciences physicalistes et dualisme de substance. Mais comme l’intelligence artificielle est incapable de conscience, d’émotion, et d’intention, etc., notre cerveau, cette machine biologique, ne pense pas plus qu’un ordinateur, cqfd, Le physicalisme s’effondre et le dualisme de substance triomphe. Comme dit Markus Gabriel, nous ne sommes pas notre cerveau mais une entité mentale non physique qui le dirige. Notre corps peut-il se diriger tout seul, ben non, notre esprit non cérébral le dirige, une machine (notre cerveau) ne dirige pas, ne choisit pas, elle exécute, soyons modestes (on les obligera pas à manger leur chapeau).
Les émotions ! stress et troubles divers, ne naissent pas dans notre cerveau qui ne fait que les subir (Damasio a tout faux et non Descartes). La preuve : grâce à des techniques mentales appropriées (de haut niveau), je suis devenu ataraxique en 2015 = ni stress, ni émotion. Un cerveau ne peut pas faire ça sans mutation génétique, donc il faut bien que mon entité mentale l’ait fait, mais si elle a pouvoir sur ses structures elle n’en a pas sur les cérébrales.

Réagir
3

vernon sullivan

Web master, trésorier, cheville ouvrière, bref le technicien de l'association!

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier