Le RIPESS et Socioeco

Le RIPESS et Socioeco

Le RIPESS : http://www.ripess.org/
http://www.socioeco.org/index_fr.html est le site de ressources documentaires de l’EES porté par le RIPESS Europe

A propos du RIpess

Le RIPESS est un réseau mondial de réseaux continentaux engagés dans la promotion de l’économie sociale et solidaire (ESS). Les réseaux continentaux du RIPESS (Amérique latine et Caraïbes, Amérique du Nord, Europe, Afrique, Asie et Océanie) rassemblent à leur tour des réseaux nationaux et des réseaux sectoriels, assurant ainsi un fort ancrage territorial. Sa portée à la fois globale et locale lui donne une légitimité pour promouvoir l’ESS, favoriser des coopérations intercontinentales, et réaliser un plaidoyer à différents niveaux.

Le RIPESS porte dans ses gênes la volonté de contribuer à un changement systémique et transformateur, en démontrant notamment combien l’ESS apporte des réponses au niveau local face au système prédominant qui montre clairement ses limites. Ses membres croient à l’importance d’une mondialisation de la solidarité afin de construire et de renforcer uneéconomie qui met les gens et la planète au centre de son activité.

« L’économie sociale et solidaire est une alternative au capitalisme et aux systèmes économiques autoritaires dominés par l’État. Dans l’ESS, les citoyen-ne-s jouent un rôle actif dans l’élaboration de toutes les dimensions de la vie humaine: économique, sociale, culturelle, politique et environnementale. L’ESS est présente dans tous les secteurs de l’économie : de la production à la finance, en passant par la distribution, l’échange, la consommation et la gouvernance. Elle vise à transformer le système économique et social, incluant les secteurs public, privé et le tiers secteur. L’ESS ne concerne pas seulement les pauvres : elle s’efforce de surmonter les inégalités, qui touchent toutes les classes de la société. L’ESS a la capacité de faire siennes les meilleures pratiques du système actuel (par exemple le souci d’efficacité, l’utilisation de technologies et l’accent mis sur les connaissances) et de les transformer pour les mettre au profit du bien-être des communautés, suivant les valeurs et objectifs du mouvement pour l’ESS.
Les mouvements qui constituent l’ESS doivent être prudents pour éviter d’être cooptés par des perspectives étrangères à l’ESS. L’ESS 
vise une transformation systémique allant au-delà d’un changement superficiel où demeureraient intactes les racines structurelles de l’oppression et les enjeux fondamentaux. Les exemples de ce type de cooptation sont divers, allant des pratiques corporatives de « greenwashing » à un renforcement de l’État-providence dans lequel seraient ignorées les structures sous-jacentes qui maintiennent ou intensifient les inégalités.
En tant qu’acteurs de l’ESS, nous devons éviter de nous idéaliser comme étant fondamentalement « bons ». Nous devons créer et recréer activement nos aspirations, et apprendre à mettre un frein à la reproduction du sexisme, du racisme, de l’homophobie, de la discrimination basée sur la classe sociale, etc. »

Réagir
1

Ennéa Almeshin

Ennéa Almeshin est l'avatar féminin de Jean-Louis Tripon. Elle est Pei Jing, Première ministre de la RP de Chine dans le roman ATARAX. Elle prétend venir de la troisième planète invisible de l'étoile Aldébaran dans le Taurus, et que Jean-Louis Tripon est son avatar Frawen favori.

Laisser un commentaire

Article suivantRead more articles