Le trialisme : la nouvelle religion

Le trialisme : la nouvelle religion

Tous unis dans le même credo : le trialisme de substance, trois natures, physique, mentale, et conceptuelle. Cette dernière, principe de toutes choses. Et en plus, ce ne sont pas des croyances exotiques, mais la simple réalité des choses.

Pas de culte, ni de sacrement, mais une prière chaque soir, ou plutôt une méditation sur votre être non physique et ses pouvoirs opératifs, qui sont ses fonctions mentales, dans le but de réduire votre dissonance cognitive pour parvenir à l’ataraxie de la pleine conscience harmonique.

Comme toute religion, le trialisme vous propose un transcendant : Une cellule mentale extra-personnelle éternelle, mère de tous les vivants, avec au choix une version déiste ou athée : Un dieu créateur ou un système métaphysique, cause impliquante de toutes choses. Un symbole sacré : la forme ennéanaire du diplosome que vous découvrez au fronton de cette publication, l’interface physique/mental, facteur du miracle du vivant.

Un seul devoir : Faire le bien.

Un espoir : La paix et la félicité éternelle dans la maison des délices (pour les zoroastriens, ce sera la maison des chants).

Jean-Louis Tripon

Chercheur théoricien mentaliste, ingénieur géomètre INSA, expert en sémantique holistique, expert en science de la vie mentale, Harmonique de Pleine Conscience Holistique Ataraxique (HPCHA), dualiste de substance, métaphysicien athée, créateur de la méthode DMS, président fondateur de l'AFDMS.

Cet article a 2 commentaires

    1. Jean-Louis Tripon

      Voila, j’ai amélioré. Il faut oser le religieux pour se mettre à la portée de ceux qui ont une approche affective plus que rationnelle et intellectuelle des choses.
      Comme tu peux le voir, c’est très agréable d’écrire et lire ici, reste à y faire venir et participer un maximum de monde.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier