L’évolution mentale

L’évolution mentale

L’évolution mentale

https://www.youtube.com/watch?v=f0U_E_2Xx6o

L’évolution mentale

L’HOMME EST LE PREMIER MAILLON DE L’EVOLUTION MENTALE
Aucun n’est sans remarquer que l’espèce humaine présente quelque chose de spécial inconnu chez les autres espèces, et certains on pu croire à une intervention divine. Non, l’homme est toujours un animal. Ce qui a changé, c’est un basculement dans son architecture mentale. L’évolution biologique étant achevée, parce qu’anatomiquement et grâce à des outils son potentiel physique n’a plus de limite, en l’état de veille, la fonction volontaire est devenu dominante à la place de la fonction affective, source des émotions. Avec pour première conséquence que la reproduction génétique n’est plus l’objectif fondamental de l’espèce, la sexualité humaine est devenue volontaire et non plus déterminée par des structures réactives pulsionnelles, comme précédemment.
Deuxièmement, la nouvelle interaction forte entre les fonctions analytique, conscience et volontaire dominante, fait que l’homme est, pour la première fois dans l’évolution du vivant, conscient de son ignorance. Sa soif de la combler est donc devenue obsessionnelle. Seulement, comme il est le premier maillon d’une nouvelle forme d’évolution, il naît dans une confusion totale face à un processus immense à accomplir. En l’absence de la maîtrise des bases qui lui permettraient d’y parvenir, son imaginaire ne peut répondre que maladroitement aux questionnements de sa fonction volontaire. Cependant, les activités inconscientes de ses fonctions mentales ne sont pas en reste : elles vont s’obstiner à lui créer des problématiques insolubles en son état, pour le pousser à évoluer mentalement. Avec pour conséquence, des désordres psychiques et mentaux multiples, d’où des souffrances de tous ordres, des tumultes sociaux et des guerres, qu’aucun progrès technologique n’est capable de résoudre. L’équation est ainsi posée sur le plan mental.
L’objectif fondamental de l’espèce humaine n’est pas de résoudre ses problématiques, mais d’évoluer mentalement afin d’y parvenir.
Les sciences mentales fondent un nouveau paradigme rejetant les diverses formes de monisme physicaliste et de neurobiocentrisme qui prévalent dans les sciences humaines et plus particulièrement dans les neurosciences depuis le vingtième siècle. Il existe une multitude d’écoles qui parlent de l’évolution humaine, beaucoup de séduction et une seule réalité, cette réalité est difficile à accomplir. Le problème ensuite est de transmettre, plus qu’un enseignement mais un état et des capacités mentales. Le passé nous apprend que si quelques grands adeptes de la démarche évolutionnaire sont parvenu à ce stade et l’ont peut-être dépassé, aucun n’est réellement parvenu à transmettre, sinon la société humaine ne serait pas ce qu’elle est aujourd’hui.
Nous publions des livres pour les enfants et pour les adultes, des cours existent, et des vidéos sont disponibles. Deux centres de formation y travaillent. Avec tout ce que nous proposons gratuitement, n’importe quel apprenti sérieux et motivé devrait pouvoir y parvenir en une seule année. Nous aurions besoin d’une reconnaissance universitaire et de validations scientifiques de notre méthode et de nos techniques dans un monde qui ne progresse que dans l’exploitation commerciale des hommes, pour que ces formations deviennent une grande vague qui emporte l’espèce humaine vers un avenir radieux. Mais voilà, tout cela est bien difficile, et nous restons dans une grande incertitude quant-à l’issue de la société humaine dans un environnement écologique, climatique, politique, économique et scientifique, de plus en plus sombre et menaçant.

Réagir
2

Jean-Louis Tripon

Ingénieur géomètre INSA Strasbourg, Chercheur théoricien en sciences mentales, Créateur de la méthode DMS, Président fondateur de l'AFDMS. Directeur du social networking service Sic Itur

Cet article a 2 commentaires

  1. Michel Quinones

    Pourquoi attendre une reconnaissance de ses institution de l’État quand vos connaissances son supérieur à très loin de l’éducation nationale. je pense que cette reconnaissance et déjà fait depuis longtemps Part-Dieu en même. Le rêve serait de créer des communautés de ton suffisant tout en incorporant tous les corps de métier philosophie médecine naturelle écologie informations diverses dont l’éducation des enfants à partir de cette technique ainsi que les études sur les énergies illimité et gratuite

    Réagir
    1

Laisser un commentaire

Article suivantRead more articles