equipement informatique des enseignants d'afrique françophone

L'ens de porto-novo, capitale du bénin

Entrée de l'Ecole Normale Supérieure de Porto-Novo

Collecte de Fonds pour l'équipement en informatique, en bureautique, en matériel vidéo, des enseignants en formation dans l'ENS de Porto-Novo, capitale du Bénin.

Petite visite à l’Ecole Normale de Porto-Novo, où rien n’a pratiquement changé depuis le temps de la colonie française, à part une ruine de construction de nouvelles classes abandonnée. Du beau matériel en bois d’ébène datant de 1940, mais les tableaux noirs se sont défraîchis. Pas l’ombre d’un ordinateur ou d’une photocopieuse à la disposition des étudiants. Le tas de documents qui s’empilent c’est la bibliothèque d’avant 1950, la bien rangée, d’après. les toilettes de l’établissement sont inutilisables. Par contre il y a des toilettes publiques pas loin, payantes.

Ce qui manque le plus à ces étudiants c’est une bibliothèque fournie en livres récents, d’ordinateurs, de photocopieuses pour les cours (il existe bien un entrepreneur de photocopies dans l’ENS, mais c’est un petit artisan privé, et il est hors des bourses des étudiants, qui sont en général pauvres) et de matériel de vidéo. Tout ceci doit être géré par les étudiants eux-mêmes, car l’administration est peu soucieuse de leur confort d’étude. Il faut aussi savoir que les cours ne sont pas gratuits et que les jeunes professeurs subissent une retenue de la moitié de leur salaire annuel pendant deux ans pour les payer. Cela en décourage beaucoup. Une aide spécifique sous forme de bourses d’études serait donc aussi la bienvenue. Cette situation existe dans de très nombreux pays francophones d’Afrique subsaharienne. 
Toutes ces raisons font que notre association se mobilise pour fournir à ces futurs enseignants du matériel indispensable à leur formation, et que nous faisons appel à vos dons. Ce n’est pas nécessairement très coûteux, une dizaine de milliers d’euros par établissement devrait suffire à couvrir les besoins indispensables dans un premier temps. Nous commencerons par subvenir à celui-ci, où nous disposons de personnes de toute confiance dans un pays ultra libéral, où la corruption est généralisée et où les services publics sont devenus un système mafieux. Pour ensuite étendre notre action à l’ensemble du Bénin d’abord, puis à tous les pays en voie de développement.
Cet action exige un contrôle très strict des sommes dépensées sur place, devis, factures, contrôle d’utilisation ultérieure du matériel acheté (l’envoi de colis est très coûteux et les droits de douanes élevés, il est plus économique de se procurer du matériel chinois sur place, au même prix qu’en France, soit 300€ pour un ordi d’entrée de gamme), nous y veillerons.

L'article que nous a envoyé Thibaut A. Gbaguidi avec ces photos

L’Ecole Normale Supérieure de Porto-Novo, créée en 1978, est une école de formation professionnelle d’enseignants. Fermée à une époque, elle fut rouverte depuis 2010 et forme dans de nombreuses filières, notamment les filières littéraires comme : l’histoire-géographie, l’anglais, la philosophie, les lettres modernes, l’allemand et l’espagnol. Elle forme pour deux diplômes professionnels : le Bapes (Brevet d’aptitude au Professorat de l’Enseignement Secondaire) et le Capes (Certificat d’Aptitude au Professorat de l’Enseignement Supérieur). On y entre par un concours national, mais depuis peu, la formation à titre payante a été également ouverte. 
Situation actuelle de l’Etablissement : Depuis sa réouverture en 2010, l’Ecole Normale Supérieure de Porto-Novo fonctionne avec la vétusté des installations datant de l’époque coloniale. Actuellement, un nouveau bloc administratif et deux salles de quelques salles de cours sont en construction.
 1- La bibliothèque : À peine plus grande qu’une salle de classe, la bibliothèque de l’ENS de Porto-Novo témoigne de la vétusté du matériel didactique de l’école. Quelques chaises, environ 8 vieilles chaises et deux tables toutes aussi vieilles que les chaises, servent de meubles pour environs 700 étudiants. Les quelques rares ouvrages disponibles datent des années 50. L’ENS de Porto-Novo ne dispose donc pas d’une documentation conséquente pour ses six filières littéraires. 
 2—Le Manque de matériel informatique : À l’ère du numérique, l’ENS ne dispose toujours pas d’atelier informatique pour ses étudiants. Même pas de connexion internet à la disposition des élèves-professeurs de Philosophie. C’est récemment que le ministre de la fonction publique Me Adidjatou Mathys leur a offert un routeur wifi qui couvre un temps soit peu ce manque. Cependant le matériel informatique est toujours inexistant. Aucun ordinateur à la disposition des élève-professeurs qui sont obligés de se tourner vers des structures privées et de les payer très cher. Les seules photocopieuses disponibles appartiennent également à des structures privées qui rendent leurs services chers. Manque également de vidéoprojecteurs et d’imprimantes.
 3- Un cas social : Les élèves-professeurs les plus malheureux à l’ENS sont ceux de philosophie. À sa réouverture, l’ENS a commencé à former au BAPES, qui est un diplôme du premier cycle. Or pour enseigner la philosophie qui est une discipline du second cycle, il faut nécessairement le CAPES qui est un diplôme du second cycle. La première promotion des élèves-professeurs de philosophie de l’ENS dite « de la renaissance » s’est farouchement opposée à la soutenance du diplôme de BAPES, qui n’existe pas en réalité en philosophie, mais elle fut contrainte par les autorités de l’époque à le faire. Ce diplôme ne leur permettant pas de postuler aux concours d’entrée dans la fonction publique, ils enclenchèrent une série de luttes qui conduiront les autorités, longtemps restés sourdes, à ouvrir la formation au CAPES nécessaire aux élève-professeurs de philosophie. 
Le problème social : Initialement, on ne venait à l’ENS que par un concours national après le Baccalauréat, mais la formation fut ouverte aussi à titre payante (500.000 Cfa, l’an = 762 €). Le problème réside dans le fait que la majorité des élèves-professeurs sont issues de familles pauvres. Ceux qui ont passé le concours d’entrée et qui normalement sont des boursiers sont stoppés net en troisième année où on leur réclame 500.000 Cfa pour les laisser poursuivre pour l’obtention du CAPES, un diplôme nécessaire à leur insertion professionnelle. Certains désespérés, abandonnent, n’ayant personne pour leur procurer une telle somme. 

L'enseignement du DMS au bénin

Le jeune professeur de philosophie Kpossi Hémoros Camus enseignant un cours de DMS à un cercle d’étudiant dans une salle de L’Ecole Normale Supérieure de Porto-Novo au Bénin. Le 25-9-2018

Remise de matériel le 5-11-2018 au Bénin

Le groupe d’étudiants de DMS-BÉNIN vient de recevoir, ce jour 5 novembre 2018 de notre association AFDMS, un lot de matériel informatique composé de : deux ordinateurs de bureau, deux imprimantes, un vidéoprojecteur, deux onduleurs, un haut-parleur, deux rallonges, une Tablette, deux micros, un carton de papier RAM, des tréteaux d’exposition, et du petit matériel.

Notre chargé de mission au Bénin, Monsieur Daniel D. GBAGUIDI, après avoir remis ce matériel en main propre au bureau de DMS-BÉNIN et avoir reçu les chaleureux remerciements de l’équipe, a rappelé que ce don n’était que le premier d’une longue série conformément à la mission de notre association.
De gauche à droite sur la quatrième photo, Thibaut Gbaguidi, Espérance Biaou, Daniel Gbaguidi et Kpossi H. Camus.
Réception de
matériel informatique
par DMS Bénin

Nouvelle subvention début janvier 2018

24 Mars 2019 Du côté du Bénin, les choses évoluent bien. L’association vient en effet de faire l’acquisition de nouveaux matériels grâce à la subvention de 1000 euros que lui a accordée l’AFDMS. Un routeur wifi CPE de marque HUAWEI, Un Bureau en bois +deux tiroirs et deux chaises, un photocopieur Kyocera de marque allemande… De plus, l’association s’est engagée dans les démarches officielles pour son enregistrement en tant que structure nationale officielle. À cette allure, elle couvrira bientôt toute l’Afrique. Merci à l’AFDMS , à son Président et à toutes les personnes de bonnes volonté qui y ont contribué.

l'angoisse des enseignants face aux apprenants

Une douzaine d’élèves-professeurs se sont déclarées angoissés face à des apprenants parmi nos trente étudiants DMS de l’ENS de Porto-Novo, dont un cas de timidité pathologique. Cinq protocoles leur ont été proposés. Il sont en cours d’expérimentation. Tous les déclarés feront l’objet d’un suivi et de tests. Un dossier sera constitué en fin d’année 2018 en vue d’être présenté au ministre de l’éducation Nationale en France accompagné d’une proposition de formation spécifique afin de remédier à cette situation récurrente chez les jeunes enseignants.

Angoisse des enseignants face aux apprenants

Lettre du 26-12-2018
Je pense qu’il faudrait commencer à monter ce dossier à présenter au ministre de L’EN et aux recteurs des Universités en France. Mes responsables au Bénin se sont occupés de 10 cas et les résultats sont dans l’ensemble satisfaisants. Deux d’entre eux, avec de grosses difficultés pour prendre la parole en public se sont fait élire à des postes de responsables au bureau du club des philosophes des étudiants de l’ENS de Porto-Novo, et nous avons des témoignages oraux positifs pour plusieurs autres.
A mon avis ce dossier devrait comprendre :  
— Une page de présentation et d’introduction.
— 10 pages des témoignages des problèmes des angoissées. Nous en avons 8 (voir le Blogger Thérapies). Nous demanderons au deux derniers de les écrire.
— Une page (voire deux pages) descriptive de la méthode suivie et des outils utilisés (cours, protocoles de soins, et coaching d’accompagnement).
— 10 pages des témoignages des sujets ayant maîtrisés leurs problèmes initiaux. Nous disposons de témoignages verbaux, reste à les faire rédiger par les sujets.
— 3 pages résumant les 6 protocoles de soins mis en œuvre (deux par page).
— Une, voire deux pages, d’analyses et de conclusion.
— En annexe, les quatre pages de formation des élèves dont nous avons parlé hier.
Soit en tout un dossier de 30 voire 32 pages environ, qui devra être accompagné d’une lettre à l’attention du ministre et des recteurs (que tu devras écrire, je m’occuperai du reste), qui devra préciser que nous serons en mesure d’assurer des séminaires de formation des formateurs enseignant dans les ENS françaises. Ce dossier sera également transmis au Bénin.
Manque des tests psy à valider, que l’on pourra trouver et proposer plus tard avec l’équipe de partenaires qui sera constituée en France. Il y a pas mal de thérapeutes qui me suivent, et je pense que dans le tas certains d’entre eux pourront être intéressés à travailler pour l’Education Nationale. Je pourrais envisager de monter un séminaire d’une semaine à Paris accompagné de deux ou trois partenaires, dans les locaux disponibles sur place. Puis ensuite passer le témoin aux partenaires et aux formés.
Amener ce projet à terme nous apportera de la notoriété, et nous pouvons parier que des doctorants voudront en faire leur sujet de thèse. Le but étant de passer le témoin à d’autres.
Me faire tes remarques et observations pour le suivi de ce dossier.
Bien cordialement, Jean-Louis Tripon 

Plan du dossier

1. Présentation
      1. 1. Les intervenants
      1. 2. Le contexte : L’ENS de Porto-Novo au Bénin 
      1. 3. Circonstances de l’implantation du DMS au Bénin et développement de l’étude
2. Témoignages des problèmes des angoissés
3. Description de la méthode suivie et des outils utilisés
     3. 1. Préambule
      3. 2. La méthode DMS
      3. 3. Les outils utilisés
      3. 3. 1. Le cours de l’ASFM
      3. 3. 2. Les protocoles de soins
4. Les six protocoles de soin
5. Témoignages des sujets angoissés après l’accomplissement de la méthode
6. Analyse des résultats obtenus
7. Conclusion
8. Annexe 1 : Nos neuf fonctions mentales
9. Annexe 2 : Programme de formation des élèves des écoles au Développement Mental Sémantique

Lettre au ministre de l'éducation nationale en France

Antoine Valabregue

26 bl Diderot
75012 Paris
antoine.valabregue@gmail.com
 
Monsieur le ministre,
 
Vous trouverez ci-joint un dossier d’une expérimentation au Bénin issue des méthodes d’un ami qui permettent notamment à des enseignants de sortir rapidement de situations de détresses en classe. Ayant moi-même, par le passé, fait des formations permettant de mieux gérer les classes, ( et écrit un chapitre d’un livre chez Hachette à ce sujet) je suis en position de pouvoir certifier qu’il y a de l’efficacité certaine dans les méthodes employées, car j’ai utilisé des principes très proches. Maintenant théorisés par cet ami Jean-Louis Tripon.
 
Je me tiens à votre disposition, par ailleurs, pour élaborer tout programme de formation à l’intention des personnels éducatifs visant à mieux orienter les élèves, à réduire les tensions inutiles , à coopérer, et donc à améliorer le climat en classe et dans l’établissement.
Veuillez recevoir, monsieur le ministre, l’assurance de ma haute considération.
 
PS j’ai, notamment, été un des fers de lance de l’APMEP dans les années 75 -95, ait cordonné la charte dite de Paris, organisé les premiers corrigés du bac sur minitel, ainsi que les concours des grandes écoles, ce-fondé le journal TANGENTE, soutenu depuis longtemps par Cédric Villiani, dirigé une équipe sur les emplois du temps souples selon les directives de André de Péretti dans l’académie de Créteil pendant 3 ans, créé une association soutenue par 250 personnes appelée l’école du possible, mis en place une méthodologie fondé sur une notion que j’ai appelé la simplexité ou l’art de naviguer dans la complexité, écrit un livre « mener sa vie » où la voie de l’individu Attentionné à l’intention des jeunes à partir de la seconde (en négociation pour réédition, fait des années de formation dès professeurs grâce au soutien d’une inspectrice madame Helène Lepetit-Moussoulos. Dernièrement la FCPE m’a demandé d’organiser des assises de l’Education. Je suis en négociation pour élaborer un plan de formation pour la police.
 
Antoine Valabregue

programmes d'enseignement complémentaires

Programme d'enseignement DMS

Ce programme se décline en trois périodes, en primaire vers 7 ans, en sixième vers 11 ans, et en terminale vers 17 ans. Le langage des enseignants devra s’adapter au vocabulaire des enfants et adolescents de chacune de ces périodes. Chacune de ces leçons de deux heures pourra être divisée en deux leçons d’une heure, voire s’étendre sur des durées variables au gré de l’enseignant.
Support pour l’enseignant : Le cours de l’Académie Sémantique et Fonctions Mentales.
Principaux thèmes à développer dans le cadre de ce programme :
 
Leçon n°1 : Cadre conceptuel
∆ Objectifs visés : 
 Au terme de cette leçon, les apprenants seront capables de :
– Distinguer le cadre conceptuel propre au mental des autres cadres conceptuels,
– manipuler les termes et notions relatives au mental humain.
Activité 1 : Mise en situation : Représentations initiales des élèves sur l’être humain, son identité, sa nature, sa constitution ontologique. 
Support : Expérience des élèves.
Cheminement : L’enseignant attire l’attention des élèves sur l’être humain et sa nature. A cette étape, l’enseignant demandera aux élèves ce qu’ils savent de la constitution ou des composantes de l’être humain.
Activité 2 : Nécessité de changer de cadre conceptuel et introduction au cadre conceptuel adéquat à la maitrise des fonctions mentales.
Support : Résultat de l’activité 1.
Procédure : En se basant sur les résultats de l’activité 1, l’enseignant fera une synthèse des différentes réponses apportées par les élèves tout en montrant qu’elles soulèvent des contradictions, puis il leur montrera la nécessité de distinguer les éléments physiques et matériels de ceux qui sont mentaux. Il insistera sur le fait que tout au long de cette formation, c’est du plan du mental humain qu’il sera question. Insister sur le fait que les termes utilisés par notre langage ordinaire pour désigner les éléments mentaux prêtent à des confusions.
 
Leçon n° 2 : Le mental humain et ses structures 
∆ Objectifs visés :
– Distinguer le monde physique du monde mental,
– comprendre que les règles qui régissent chacun de ces mondes sont différentes,
– aborder la complexité et la particularité du monde mental,
– faire découvrir à l’apprenant que son potentiel mental est illimité,
– sortir de la confusion entre mental et cérébral.
Activités 1 : Structures et propriétés du mental.
Procédure : L’enseignant fait observer aux apprenants tout autour d’eux l’environnement physique, les espaces, l’espace limité de la salle où ils se trouvent. Ensuite il tire leur attention sur les caractéristiques et propriétés générales du monde physique. Enfin il fera voir qu’à l’opposé de ce monde, notre mental possède d’autres caractéristiques et règles différentes de celui du monde physique.
Activité 2 : Le sens.  
Procédure : Pour réussir cette activité, l’enseignant partira d’une expérience pour mettre en évidence la nature personnelle du sens. Cette expérience consistera à demander à chaque apprenant de proposer un mot auquel il donne son sens, puis chaque participant fera de même pour mettre en évidence les différences de sens que chacun éprouve face au même mot. Ainsi il sera montré aux élèves qu’il n’existe pas de sens collectif mais une multitude de sens personnels.
Méditation.
 
 Leçon n° 3 : Qu’êtes-vous ? 
∆ Objectifs visés :
– Commencer à se libérer des différents types d’aliénations,
– se connaitre soi-même,
– retrouver son identité, sa liberté et son indépendance identitaire.
Activité 1 : Ce que je ne suis pas.
Procédure : L’enseignant demande aux apprenants de décrire leur identité. Les apprenants diront ce qu’ils pensent d’eux-mêmes, ce qu’ils croient être, puis l’enseignant les aidera à démêler, relever et analyser ce qu’ils ne sont pas.
Méditation. 
Activité 2 : Ce que je suis. 
Support : Résultats de l’activité 1.
Procédure : Le professeur devra se baser sur le résultat de l’activité 1 pour dans un second temps aider les élèves à appréhender ce qu’ils sont réellement. Il devra pour cela employer la méthode socratique.
Méditation. 
Activité 3 : Un être dualiste à la fois physique et non physique.
Procédure : L’enseignant fait remarquer aux élèves qu’ils sont des êtres dualistes, qu’ils ont une partie physique (le corps) et une partie non physique (le mental, âme, esprit, etc., selon le vocabulaire de chacun). Il devra mettre l’accent sur le fait que le corps n’est qu’une enveloppe et le vrai moi (le mental) dirige le corps. Insister sur le fait que c’est le mental qui dirige et domine le corps, dont le cerveau biologique, et non l’inverse.
Méditation. 
 
Leçon n° 4 : La connaissance de soi par soi
∆ Objectifs visés :
– Améliorer la pratique de l’introspection,
– apprendre les différentes techniques de méditation, statique et dynamique.
 Activité 1 : L’introspection et la méditation.
Procédure : L’enseignant devra exposer aux apprenants les différentes techniques de méditation, et comment les employer pour maîtriser l’introspection.
Méditation
 
Leçon n°5 : Les neuf fonctions mentales
∆ Objectif visé :
 – Connaitre les outils disponibles pour travailler à son raffinement mental.
Activité 1 : Les fonctions mentales
Procédure : L’enseignant devra présenter brièvement les neuf fonctions mentales. 
∆ Objectifs visés par les leçons 6 à 16
– Maitriser chaque fonction mentale,
– connaitre le rôle de chaque fonction,
– pouvoir employer les fonctions mentales pour son propre développement personnel,
– développer sa créativité,
– renforcer sa confiance en soi,
– développer ses capacités d’orateur,
– se débarrasser de l’angoisse, de la colère,
– poursuivre des objectifs nobles,
– comprendre et dominer ses émotions,
– apprendre à décider.
 
Leçon n° 6 : La conscience 5 (Révéler)
Procédure : Explorer avec les apprenants les caractéristiques, propriétés et rôles de cette fonction.
Méditation.
 
Leçon n° 7 : La pathologique 3 (Éprouver)
Procédure : Explorer avec les apprenants les caractéristiques, propriétés et rôles de cette fonction.
Méditation.
 
Leçon° 8 : La motrice 4 (Mouvoir)
Procédure : Explorer avec les apprenants les caractéristiques, propriétés et rôles de cette fonction.
Méditation.
 
Leçon° 9 : L’énergie 8 (Alimenter) 
Procédure : Explorer avec les apprenants les caractéristiques, propriétés et rôles de cette fonction.
Méditation.
 
Leçon° 10 : La volontaire 7 et ses deux sous-fonctions (Diriger-Juger)
Procédure : Explorer avec les apprenants les caractéristiques, propriétés et rôles de cette fonction.
Méditation.
 
Leçon° 11 : La concentration 6 (Fixer)
Procédure : Explorer avec les apprenants les caractéristiques, propriétés et rôles de cette fonction.
Méditation. 
 
Leçon° 12 : L’analytique 2 (Analyser) 
Procédure : Explorer avec les apprenants les caractéristiques, propriétés et rôles de cette fonction.
Méditation. 
 
Leçon° 13 : Remémoration 1 (restituer) 
Procédure : Explorer avec les apprenants les caractéristiques, propriétés et rôles de cette fonction.
Méditation.
 
Leçon° 14 : Joker 9 (Inspirer)
 Procédure : Explorer avec les apprenants les caractéristiques, propriétés et rôles de cette fonction.
Méditation.
 
Leçon° 15 : Le langage et ses insuffisances
∆ Objectifs visés :
– Développer la précision dans son langage,
– penser en infralingue non verbal,
– pouvoir créer ses propres termes au besoin,
– développer sa pertinence et sa fiabilité.
Activité 1 : Le mot : sa nature polysémique et ses rapports avec le sens.
Procédure : Se baser sur le résultat de l’activité 2 de la leçon 2 pour aboutir à la une étude sur la nature du mot (signe) et ses rapports avec le sens. Mettre l’accent sur l’incapacité du langage à exprimer notre vécu intime, notre réalité mentale.
 NB: Si nécessaire, reprendre l’expérience de l’activité 2 de la leçon 2.
 
Leçon n° 16 : Vos émotions 
Procédure : L’enseignant demandera aux élèves de parler des émotions qu’ils ont ressenties. Il les invitera à raconteur leurs expériences. Ensuite il leur montrera le danger d’être dominé par ses émotions. 
 
Leçon n° 17 : Les quatre métacontextes (l’état de veille, le sommeil profond, le rêve, le rêve lucide)
∆ Objectif visés :
– Comprendre le mécanisme de chaque métacontexte et les fonctions qui y sont liées,
– acquérir des outils pour exploiter chaque métacontexte.
Activité 1 : L’état de veille.
Activité 2 : Le sommeil profond.
Activité 3 : Le rêve. 
Activité 4 : Le rêve lucide.
Procédure : Pour chacune de ces quatre activités, l’enseignant explorera avec les apprenants les caractéristiques de chaque métacontexte en précisant leur rôle spécifique.
 
Leçon n° 18 : Régler des problèmes psychiques 
∆ Objectifs visés :
– Développer l’autonomie,
– développer le sens de la responsabilité,
– développer un système d’autoréparation,
– atteindre une harmonie mentale intime.
Procédure : Il s’agira pour l’enseignant de montrer aux enfants comment employer de façon pratique les fonctions mentales pour se restructurer, et se raffiner mentalement dans une démarche évolutionnaire. Pour cela ils devront faire appel à leurs acquis dans les leçons précédentes.
 
Leçon n°19: Le physicalisme et ses limites 
Procédure : L’enseignant exposera aux enfants la théorie physicaliste, puis il analysera avec eux cette théorie pour en relever les incohérences. 
 Méditation
 
Leçon n°20: Améliorer sa faculté d’empathie
∆ Objectifs vises :
– Acquérir l’automatisme du respect mutuel,
– développer des qualités relationnelles,
– apprendre à mieux vivre ensemble,
– développer le sens de l’entraide, du don et de la solidarité.
Procédure : L’enseignant mettra l’accent sur l’importance de l’altérité. Il leur enseignera comment développer la perception des différences d’autrui, et pourquoi.
Etude de cas.
 
Leçon n° 21 : Les modes de pensées
∆ Objectifs visés :
– Développer des idées et des pensées pertinentes,
– acquérir le sens de la réalité pratique, plutôt que se ranger derrière des idéologies et des croyances, 
– développer son esprit critique,
– devenir un homme d’action.
Procédure : L’enseignant devra montrer aux apprenants qu’il existe deux modes de pensées : le mode conceptuel et le mode perceptuel. Il devra insister sur les dangers du mode conceptuel et leur montrer l’avantage du mode perceptuel.
 
Leçon n° 22 : Installation de nouveaux programmes, de nouveaux apprentissages et de nouveaux comportements.
Procédure : Faire un retour et une synthèse de tous les acquis et installer des programmes sains, nobles et humanistes, pour des relations sociales satisfaisantes et mieux vivre ensemble.
 
Achevé le 28 12 2018

Élaboration d'un livre de classe pour le primaire

L’EXTRAORDINAIRE VOYAGE DE LÉA, par Thibaut Gbaguidi et Kpossi Camus est en cours de rédaction. L’artiste Philippe Orsi sera chargé des illustrations. Illustrations visibles dans l’article : www .developpement-mental-semantique.com/lea-30-dessins/  

 

     Léa, une jeune fille de neuf ans habitante d’une ville du monde magique est scandalisée par un cours d’anatomie humaine qui définit l’homme par son corps physique. Le discours de Monsieur Vincent,  son instituteur, loin de la convaincre sur la nature de son être, suscite en elle une foule de questionnements. Dès lors, toute son attention est tournée vers cette question essentielle : Que suis-je vraiment ? Cette question d’apparence simple va occuper toute sa pensée au point de lui faire perdre l’appétit. Dans cette crise ontologique, Léa reçoit le secours d’un personnage pas comme les autres : Le Joker. Ce personnage qui la guide à la recherche d’elle-même, lui ouvre les portes de l’inconnu, d’un monde invisible et merveilleux. C’est alors que commence l’extraordinaire voyage de Léa dans le monde mental.

Ouvrage disponible dans la boutique de site à partir du 2 avril 2019

développement de thérapies

En cours de développement, voir le Blogger Thérapies DMS. Cette section s’adresse aux thérapeutes, aux coachs et aux psychologues, psychanalystes ou praticiens  de l’hypnose ericksonienne, intéressés à participer et à développer des projets dans ce domaine. Nous demandons aux chercheurs bénévoles de se faire connaître par la voie des espaces de contact du site ou par la messagerie Facebook. Ces différents chapitres renvoient à des articles du site afin que vous puissiez les commenter.

TÉMOIGNAGE

Un coach nous dit :
<< Ce cours DMS sans doute me permet d’être un coach à part entière. Entre temps, je misais sur le cerveau comme étant la force motrice de l’homme mais à travers ce cours, j’ai compris que cet organe biologique physique est limité et ne peut pas expliquer l’homme dans toute sa globalité. L’autre chose acquise est la distinction entre l’entité physique et mentale de l’homme. La première caractérisée par les signes et la seconde par le sens. En un mot, j’ai retenu que nous sommes des êtres du sens et seuls capables de nous connaître. Du coup, les concepts au sens collectif sont une aliénation puisque nous ne pouvons pas à travers ces mots exprimer exactement ce que nous pensons dans notre monde mental. Pour finir, le cours DMS m’a permis de maîtriser les neuf fonctions mentales de l’homme. La compréhension de ces fonctions mentales me permet depuis un bon moment de faire un bon travail de coaching effectif. >>

Sortir du tabagisme

L’article “Comment sortir du tabagisme” grâce à la méthode mentaliste DMS est présenté dans la catégorie Thérapies. Voici un lien direct : https://developpement-mental-semantique.com/comment-sortir-du-tabagisme/

 

Déloger une structure mentale nuisible : la violence

Supprimer le caractère violent des personnes désireuses d’éliminer cette pathologie sociale grâce à la technique de restructuration mentale du DMS.
Travaux en cours de nos Masters DMS au Bénin. Une première sélection de patients volontaires a été effectuée. Le protocole est en cours d’expérimentation. Nous attendons la confirmation des premiers résultats grâce à un suivi des patients sur plusieurs mois pour le présenter dans les articles du site.  

Sortir de la soumission volontaire à l'autorité

Un nouveau projet de thérapie à lancer à la demande d’Antoine Valabregue (Suite à l’expérience de Milgram). Présenté par un article dans la catégorie Thérapies; Voici un lien direct : www.developpement-mental-semantique.com/sortir-de-la-soumission-volontaire-a-lautorite/

 

projet politique 2022

Voir la page thématique Politique et le Blogger Politique Humaniste : www.politiquehumaniste.blogspot.com/

Fermer le menu
×
×

Panier