PRISE DE CONSCIENCE POLITIQUE 9
L'Empire du système néolibéral

PRISE DE CONSCIENCE POLITIQUE 9

Sujet à débattre (9)
Prise de conscience politique

Dans la société bourgeoise traditionnelle où les dominants offrent du travail à un peuple de dominés économiques, la rivalité politique oppose une droite conservatrice défendant les privilèges nécessaires au productivisme, à une gauche visant à accroître les droits sociaux indispensables au bonheur de vivre des prolétaires. L’idéal commun réside dans ce qu’on a appelé le paternalisme, quand le capitaine d’industrie est responsable et soucieux du confort matériel des ouvriers qu’il emploie. Une situation dans laquelle chacun reconnaît la dignité et la réciprocité du don de l’autre, et où un amour mutuel entre employés et employeurs peut être partagé. Il n’y a pas alors de rupture de relation entre les deux classes et le dialogue reste ouvert pour résoudre les conflits inévitables entre les deux partis.
Le néolibéralisme est éloigné de ce modèle, en privilégiant le seul profit de l’entreprise dans une société individualiste où il n’existe plus de devoir de relation outre que celle du marché d’un libre échange non régulé entre l’offre qui peut tout vendre à une demande soumise à la publicité, aux facilités de crédit, et à des pratiques commerciales abusives. Il y alors rupture sociale entre partenaires, et un mépris mutuel peut s’installer entre la classe politico économique dirigeante et la masse de ses obligés.
Les progrès techniques industriels, financiers et de communication mondialisée, permettent au XXI éme siècle une exploitation à outrance et sans limite des hommes et de la planète, conduisant les premiers à la misère la plus sordide, et la seconde à un monde pollué, biodiversitiquement mort, stérile et invivable à terme pour l’espèce humaine.
Pour remédier à cette trajectoire causale infernale, il n’y a d’autre solution pour la multitude que de renverser le système, l’Empire de libre échange dominant. Il ne faut donc pas détruire le capitalisme privé qui est une source indéniable de création de richesses, ni l’Union Européenne qui est une source de paix et de coopération entre les peuples, mais le libéralisme qui nie la réalité de l’humain et les contraintes de la planète. C’est ce nouveau paradigme qu’il faut comprendre, approuver et mettre en place par la voie démocratique et pacifique des urnes, pour une société humaine écologique conviviale respectant l’homme et son environnement.

Jean-Louis Tripon

Chercheur théoricien mentaliste, ingénieur géomètre INSA, expert en sémantique holistique, expert en science de la vie mentale, Harmonique de Pleine Conscience Holistique Ataraxique (HPCHA), dualiste de substance, métaphysicien athée, créateur de la méthode DMS, président fondateur de l'AFDMS.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier