Salle café février/mars 2020

Salle café février/mars 2020

Les inscrits qui désirent devenir auteurs sont priés d’en faire la demande en salle café

Nouveaux auteurs

Tout d’abord accueillons nos nouveaux auteurs parmi les 779 inscrits qui ne se sont pas fait connaître en Janvier 2020. Nous espérons qu’ils contribueront à enrichir notre réseau par leurs articles et leurs commentaires. Certains l’ont déjà fait.
Ghislaine Le Moal, Zen Development Aveta, Boris, Patrick Jakubowski, Thierry Bréboin, Esyram Visioli, Coccinelle415 Berthelot, Dominique Fleury Fleury, Medhi Assabane, Antonio de Souza, Armelle Bouquiguy, Charlotte de Silguy, Hanan Elmchaouri, Jesse James, Kaudi Youlie Koch, Kondur San

fréquentation et activité

La fréquentation fut excellente en février 2020. Voir le rapport d’activité de février qui permet d’envisager d’atteindre 200 000 lecteurs et un million de pages ouvertes au cours de l’été 2020 : https://developpement-mental-semantique.com/frequentation-de-sic-itur-selon-ionos-11/ . Par contre le niveau d’activité qui s’est un peu amélioré grâce aux nouveaux venus reste encore faible.
Définition of a social networking service sur Wikipedia anglais pour moi et ceux qui désirent en savoir plus : https://en.wikipedia.org/wiki/Social_networking_service

Travaux d’aménagement du site

Ce mois de janvier fut riche en améliorations. Nous pouvons citer :
La mise au point de notre FAQ , correction et traduction.
La mise en place d’un Thème Enfant Sic Itur pour faciliter les travaux informatiques.
Le réglage de la SEO pour les images des articles à partager sur (la première image disponible) ce qui nous évitera à l’avenir de doubler l’image mise en avant pour son partage dans les réseaux sociaux (Facebook, essai concluant).
Diverses corrections mineures, dont la pagination de notre annuaire.
Tous ces travaux informatiques ont été réalisés par Sylvain Chiron.
Nous avons passé un contrat de maintenance avec Cédric Lopez, notre Webmaster d’origine, avec pour mission de mettre à jour Le plugin Ultimate member, de permettre d’envoyer des notification par mail aux destinataires des commentaires autres que les auteurs de blog, et de nous trouver une solution pour envoyer une newsletter à nos futurs 6 000 inscrits à court terme.

Projet : Perspective et problématiques de l’humain

Il est aujourd’hui assez généralement admis que notre espèce est embarqué dans une trajectoire causale qui mène à la destruction systématique de la biodiversité et en définitive à sa propre extinction de masse. Cependant l’intrication des problèmes est telle qu’il ne semble pas exister de moyens évidents pour pouvoir sortir de ce destin funeste. Nous en faisons la première priorité de notre groupe de recherche “Sic Itur”.
Nous pouvons distinguer deux problématiques qui ne sont pas sans interférences mutuelles, a savoir : la problématique individuelle et la problématique collective.
La problématique individuelle se résume pour chaque personne à se sortir de ses biais cognitifs, ses dissonances multiples et ses comportements mentaux pathologiques pour lui permettre d’entreprendre une démarche évolutionnaire vers une pertinence accrue et un accomplissement significatif de soi. Nous en connaissons grossièrement les moyens et les étapes. Cependant ce n’est pas facile, se heurte aux convictions et aux refoulements des apprentissages pour ne pas s’attaquer aux véritables voies sans issues et aux blocages régressifs divers accumulés depuis l’enfance dans les psychés personnelles. Et cela dépend essentiellement des motivations de chacun sur lesquelles nous ne pouvons guère intervenir. Quelques pour cent des personnes y parviennent cependant, et deviennent des alliés pour défendre des causes communes.
La problématique collective aurait pour finalité de sortir l’espèce de son inaptitude à résoudre collectivement la menace d’extinction qui pèse sur elle, donc d’inverser les tendances actuelles de destruction de la biodiversité, d’épuisement des ressources de la planète, de pollution généralisée de l’environnement, de l’augmentation sans limite de la population humaine, et de la hausse inexorable des températures. Si les moyens finaux sont sur le papier relativement simples (suppression du libéralisme économique, régulation des naissances, vie frugale et interdiction des technologies nuisibles), les intérêts et les passivités sont tels que rien ne semble pouvoir inverser le cours des choses. Nous ne voyons pas par quel processus agir pour entraîner des effets de masse résolutoires, les quelques démarches individuelles positives n’étant pas suffisantes pour un effet global significatif. Nous vous demandons donc de vous engager résolument avec nous dans cet effort de salubrité publique, quelles que soient vos responsabilités sociales, afin de trouver les solutions pratiques d’actions collectives positives résolutoires et de les mettre en application.

Salle café mars 2020

Le peu d’activité de notre salle café en février, malgré la hausse de la fréquentation du réseau à plus de 83 000 ouvertures, nous a incité à prolonger ce blog jusqu’à fin mars.

Nouveaux Auteurs

Accueillons nos nouveaux auteurs qui se sont fait connaître en février 2020. Nous espérons qu’ils contribueront à enrichir notre réseau par leurs articles et leurs commentaires.
Maryse Maryse Calvo, Virginie Chenique, Anatole sat, France Bouillot Audabasi, Carmen, Helo, Youcef Kebaili, Mhamed Aid, Entreprise de recyclage BILL Création, François Kams Keita, Activinfinity888. Quinones, Lilia Baux, Caroline Collard, Utilisateur, Marika Gaudin, Untelle.

Améliorations achevées en mars 2020

Les notifications des commentaires par mail ont été simplifiées, traduites, et avec un bouton (répondre) dans le site. L’adresse mail des auteurs des commentaires ne sera donc plus notifiée. Les membres pourront paramétrer leur choix en (gérer les abonnements), lien sous les commentaires.
Le 27/3/2020 La correction des notifications est à présent achevée (voir aide chapitre 12 et messagerie du Webmaster Cédric). Elle évitera les inconvénients que vous aviez constatés.

Réflexion proposée pour le mois de mars

Notre ambition est de former un club de réflexion. Pour cela nous disposons de moyens : Le social networking service Sic Itur, une plateforme interactive, qui pour l’instant est surtout un magazine suivi par bientôt 25 000 personnes, ouvrant environ 100 000 pages par mois. L’association AFDMS qui coordonne un certains nombre de projets principalement dans les domaines éducatif et thérapeutique. Et le DMS qui est une méthode de développement personnel confirmé pour acquérir une puissance d’être et progresser dans l’évolution ontologique de l’espèce humaine.
Pour un tel club, et parce que nous ne sommes pas une secte, il est essentiel de se rassembler autour de valeurs communes, sans pour autant prétendre constituer un groupe social sectaire ou chaque individu serait asservi à la survie et aux intérêts de la communauté. Ces valeurs se distribuent en deux groupes. Le premier groupe recouvre le champ des valeurs sociales, économiques, politiques et éducatives qui sont les nôtres. Le second groupe se recentre sur des valeurs ontologiques communes qui s’appuient sur un modèle de l’esprit humain, un idéal ontologique et une puissance d’être. Ce dernier groupe de valeurs communes est sans conteste le plus important pour constituer la réalité de notre club de réflexion, d’où l’utilité de cet article sur ce que nous croyons être : https://developpement-mental-semantique.com/croire-ou-non-etre-son-cerveau/. Elles sont évidemment loin d’être réalisées du fait des divergences des croyances philosophiques et des apprentissages de penser et faire de chacun, révélant l’altérité des hommes.

www.secession.fr
Réagir
2

antoine valabregue

conseil en possibles cohérents avec la fragilité du vivant

Cet article a 11 commentaires

  1. Mathieu Devuyst

    Pour aller dans le sens de la dernière phrase : “Nous vous demandons donc de vous engager résolument avec nous dans cet effort de salubrité publique, quelles que soient vos responsabilités sociales, afin de trouver les solutions pratiques d’actions collectives positives résolutoires et de les mettre en application”,
    je souhaiterais partager avec la communauté Sic Itur un projet d’envergure internationale en développement depuis une quarantaine d’année.

    http://societalsystem.com

    En gros, il s’agit d’un modèle de développement socio-économique local-global sui generis basé sur un mindset disruptif (“cube cognitif”) offrant une boîte à outil à même de répondre aux enjeux de notre époque.

    Le projet repose sur trois piliers :
    *la création d’une base de donnée 3D avec un système de codage très innovant
    *un programme de dynamisation sociétale (incluant workshop à l’utilisation du système, enquête sociétale de rue, etc.)
    *un holding sociétal fédérant les réseaux de micro-entités d’activités clé, en commençant par les activités répondant aux besoins primaires (alimentations, logements, habillement, …).

    Cela fait 5 ans que j’ai rencontré son initiateur, Baudouin De Graeve, un ancien banquier qui peut être en quelque sorte comparé à un genre de Pierre Rabhi de la finance. Il y a 50 ans, il a “vu” se profilé la déconfiture actuelle, et a depuis travaillé sur un projet d’envergure avec des centaines de personnes à travers le monde, dont, pas des moindres, Ivan Illich.

    Quelle place penses-tu être la plus judicieuse pour partager ce projet sur le site Sic Itur ?

    Réagir
    3
    1. antoine valabregue

      j’ai parcouru ce texte, ça m’amuse que Jean-Louis ne l’ai pas allumé comme trop intellectuel, j’y ai trouvé des choses intéressantes, il faudrait qu’on se rencontre. Et si, on décidait de se faire un séminaire un de ces quatre dans ma maison de Montpellier ?

      Réagir
      1. Jean-Louis Tripon

        C’est un gros projet, qui demande un examen, et peut-être une collaboration. Je lui ai répondu plus bas. Il devait inviter le créateur Belge de Globplex, donc il fallait le séduire par des mots doux plutôt de de l’allumer. Pour l’instant on attend des réponses de ces personnes très occupées ailleurs, et le confinement, dont la durée reste incertaine, ne va pas arranger les choses pour un séminaire à Montpellier.

        Réagir
  2. Jean-Louis Tripon

    Cher Mathieu,
    Merci pour ta réponse dans notre salle café et le lien vers un document explicatif en français sur 36 pages
    Tu peux inviter Baudoin en lui précisant que nous sommes une plateforme interactive indépendante gratuite développée en exploitant la gratuité d’un WordPress, disposant d’un annuaire francophone mondial avec un coût d’hébergement réduit. Une fédération de telles plateformes constituant une alternative à la perversité des réseaux sociaux actuels dont le pire reste Facebook. Nous sommes exclusivement culturel, proposant une révolution éducative, spirituelle (mentale), et politique, estimant que les produits de la pensée humaine doivent être disponibles gratuitement pour tous et toutes, donc non commercialisables même si leurs supports physiques le sont nécessairement.  
    J’ai bien lu que Globplex était un projet de plateforme économique payante (quelques dizaines d’euros annuel), se caractérisant par une mise en relation systémique citoyenne des acteurs proposant : 1) Des enquêtes locales et une cartographie des moyens, 2) Un stockage de sites personnels de données, 3) Un moteur de recherche performant. 4) Pour des échanges économiques de survie locaux entre citoyens, 5) Dans le cadre du démantèlement du système économique et financier néolibéral actuel, nuisible à notre espèce et à notre planète. 
    Quelques remarques : La richesse économique actuelle est exclusivement fondée sur la production et la consommation d’énergie fossile, celle-ci ne pouvant que s’épuiser, notre société deviendra à court terme très pauvre, un processus qui a déjà commencé (lire : https://developpement-mental-semantique.com/lespece-humaine-est-elle-sociale/ ) Certains pronostiquent déjà que le moyen de transport à privilégier sera dans dix ans le cheval. Même si c’est un peu pessimiste et qu’il faille lui ajouter quelques années supplémentaires, le problème restera le même : ce beau projet risque fort (avec la téléphonie et internet) de mourir avant de naître, faute d’électricité disponible ! Mais des organisations pertinentes locales auront peut-être pu voir le jour grâce à Globplex et perdurer physiquement avec très peu de moyens énergétiques, et parvenir à survivre.
    Cordialement, dans l’attente de ta présentation détaillée de StS dans notre section économie.

    Réagir
    3

Laisser un commentaire

Article suivantRead more articles