Synesthésie

Synesthésie

La synesthésie est une association involontaire de couleurs à d’autres perceptions telles que sons, saveurs, etc., mais aussi à des concepts comme les nombres. Un Asperger comme Daniel Tammett l’a exploité pour devenir un calculateur prodige. La synesthésie est fréquente chez les Asperger mais son exploitation demande de l’entraînement. 
Ce qui démontre que l’échelle des couleurs est une création mentale qui n’existe pas dans la nature et qui peut servir pour coder d’autres perceptions sensuelles, et d’autres catégories de sens. Ainsi Tammet dit qu’il est né un jour bleu. Ces couleurs sont des qualia d’une certaine complexité, ce qui invalide le neurocentrisme physicaliste car de l’aveu même de Stanislas Dehaene du Collège de France, ils sont dépourvus de tout rôle dans le traitement de l’information par le cerveau.

Nous disposons d’autres moyens de codage de nos catégories de sens, comme la localisation spatiale virtuelle. Ainsi Temple Grandin, une Asperger américaine, pense en visuel. 
Personnellement, j’ai hésité à associer mes fonctions mentales à des nombres et à des localisations spatiales, j’aurais pu leur associer des couleurs, mais ce n’eut pas été très pratique à utiliser pour écrire mes ouvrages de mentalisme. Il n’empêche que ma conscience 5 est d’un beau bleu hortensia.
Malgré certains avantages pour composer de la musique, réaliser à grande vitesse du calcul prodige, ou se substituer à l’alphanumérique pour mémoriser des listes, penser en synesthésie reviendrait à utiliser un autre système paralinguistique associé à des phonèmes ou de alphabétique. Or ces couleurs associées à du sens intuitif mental pourraient altérer nos sèmes, et nous faire perdre une partie de notre capacité sémantique créatrice en le superposant de couleurs donc en oblitérant sa nature originale. Par ailleurs ce code couleur possède une syntaxe découlant de son échelle circulaire qui joint les trois couleurs primaires : le rouge, le jaune et le bleu. Il n’est donc efficace que pour les gammes équivalentes relativement simples comme celles des sons ou des nombres. leur utilisation mentale sans restriction serait donc de nature à entraver le déploiement de notre pensée holistique.

Le cercle chromatique naturel est sans doute une création mentale très ancienne du vivant, directement associé à la géométrie ennéanaire du centriole, supposé être centre analytique de perception externe de la cellule biologique. Il est par contre rare d’en trouver une bonne représentation à base 9, deux couleurs intermédiaires séparant les couleurs primaires. On trouve généralement des cercles à base 6, 8, et 12, en contradiction avec sa structure primitive, sans doute par déformation et aliénation conceptuelle de la pensée humaine, ce qui prouve une réinterprétation imaginaire subjective de la continuité chromatique. On voit en particulier dans les exemples ci-dessous, le vert usurper la place d’une couleur primaire, la symétrie équilatérale être déformée, et les couleurs s’éloigner de la palette de l’arc en ciel.

Une oeuvre de Pascale Massé
Réagir
1

Ennéa Almeshin

Ennéa Almeshin est l'avatar féminin de Jean-Louis Tripon. Elle est Pei Jing, Première ministre de la RP de Chine dans le roman ATARAX. Elle prétend venir de la troisième planète invisible de l'étoile Aldébaran dans le Taurus, et que Jean-Louis Tripon est son avatar Frawen favori.

Cet article a 1 commentaire

  1. Emile Thyeff

    mon cher jean louis , à la lecture de ton texte, voici une théorie que je viens d’élaborer.

    Si la représentation du cercle chromatique est imparfaite , c’est parce que on essaye de poser en deux dimensions sur une feuille de papier, un système qui est au moins à trois dimensions .

    il y aurait donc trois cercles qui se superposent et qui tournent

    le premier avec les 3 couleurs dites primaires . bleu rouge jaune
    le deuxième avec les 3 couleurs dites secondaires orange violet vert
    le 3 ème avec les 3 ” couleurs” que je nommerais fluidiques , qui permettent les passages subtils entre les primaires pour former des secondaires, entre les secondaires entre elles, comme une espèce de système lymphatique … et qui permettent surtout la circulation incessante des éléments …
    Ce troisième cercle serait bien sûr entre les deux autres mais aussi englobant de toute la structure … JLT : 😀 en attendant d’avoir les (j’adore)

    Réagir
    1

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier