Tout ce qu’on ne vous dit pas sur le cerveau

Tout ce qu’on ne vous dit pas sur le cerveau

Une vidéo que j’aime bien, de M. Bernard-Michel Boissier. Pour trouver le site de M. Bernard-Michel Boissier https://www.methodebmb.com/ . Pour contacter M. Bernard-Michel Boissier contact@methodebmb.com. Pour les nouvelles conférences de M. Bernard-Michel Boissier https://www.facebook.com/conferences…. C’est un peu long, dommage ! Mais c’est un médecin et un neuroscientifique indépendant, dualiste de substance, passionné de la relation du cerveau à notre esprit, donc un ami et un allié.
Il fut influencé par l’alchimie, C G Jung, Napoleon Hill et Kark Otto Schmitt
Sa biographie https://bmb.bebooda.fr/a-propos-de-bernard-michel-boissier/

Le cerveau : https://www.youtube.com/watch?v=V3JJhlvhUoE
L’intuition : https://www.youtube.com/watch?v=xEaSKU2z8T8

D’autres informations à récolter dans Google sur tous ses ouvrages et ses conférences https://www.google.fr/search?q=bernard+michel+boissier&sxsrf=ACYBGNSejAviFsadkbDkl39zVDhibbJA5A:1575856608694&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=2ahUKEwiw64Kru6fmAhUM6OAKHcyGCpAQ_AUoA3oECAwQBQ&biw=1287&bih=920#imgrc=N8K30kUJsHB0aM:

Je le cite : “Le cerveau est une machine qui n’est pas une machine, car c’est une machine vivante”, “Il n’y a pas de centre de la conscience, ni des émotions dans le cerveau”, “D’où provient la conscience : nous n’en savons rien, c’est un phénomène immatériel, non physique”, “L’esprit transforme le cerveau”, “il nous faut apprendre à réfléchir seuls en abaissant nos fréquences cérébrales pour faire jaillir le processus de l’intuition créatrice du plus profond de nous-mêmes”.

Il a développé une théorie fondée sur les rythmes des ondes cérébrales, et des exercices pour passer des ondes de veille ordinaire Beta 1 et 2 (30/13 Hz) à la veille diffuse Alpha 1 et 2 (13/7 Hz), et enfin à la veille paradoxale Theta (7/4 Hz) propre selon lui a l’émergence de nos facultés intuitives résolutoires de problèmes complexes. Il utilise la respiration pour réduire le rythme cérébral. Sa méthode BMB est uniquement fondée sur une technique de respiration (qu’il vend un peu cher : 247 € et 15 vidéos pour apprendre à respirer en 6 semaines, car 5 minutes devraient suffire à comprendre et 10 à se faire rectifier, mais y faut bien que “lé artist y vive” comme dit mon ami Alexandre Beridze).

Voir aussi https://fr.wikipedia.org/wiki/Roger_Sperry

Un petit résumé d’une de ses vidéos de deux heures intitulée : NOUS VIVONS DANS DEUX MONDES dans son site https://bmb.bebooda.fr/webinaires/ où il explique sa vision de la réalité, sa démarche et sa technique (je passe l’heure des questions réponses qui suit) :

La neuroscience : La science de la relation de l’esprit et du cerveau apparue dans la faculté de médecine de Harvard en 1890, avec les premiers constats de plasticité du cerveau sous l’influence de l’esprit (William James 1898). Cette plasticité peut être positive ou négative.
Avec l’intelligence Artificielle, les neurosciences sont devenues hypermatèrialistes à partir de 1990, avec un reniement complet de ce qui n’est pas matière, ni physiquement mesurable. Refus catégorique que l’esprit puisse agir sur le cerveau.

La théorie des 3 mondes : La matière, le monde de l’esprit et le monde intermédiaire.
La matière est physique et mesurable, prouvable et démontrable par les sciences matérialistes, vénérées par Monsieur Einstein, constitue un monde extérieur.
La matière implique son contraire par la loi universelle de dualité, non physique, le monde invisible intérieur de l’esprit, ni mesurable, ni démontrable, un monde de lumière, de beauté et d’amour, entraperçu lors d’une EMI.
Le troisième monde est intermédiaire, découvert par les alchimistes du moyen âge. C’est un monde de transformation de la puissance créatrice en énergie puis en matière. La physique quantique découvre sa frontière, mais elle n’y accède pas car elle reste matérialiste.

Le pouvoir de l’esprit sur le cerveau : Il faut se transformer pour passer d’un monde à l’autre, par le pouvoir de l’esprit sur le cerveau. Accéder à la réalité de l’esprit.
La conscience : chacun a sa petite idée mais il n’y a aucune théorie valable sur la conscience, nous la ressentons sans pouvoir exprimer ce ressenti. Ne comptez pas sur moi pour vous donner une définition de la conscience, ni sur ce monde intérieur invisible. Il y a nécessité d’y croire pour y accéder. Sans lui nous ne pourrions pas vivre. Seuls 2% de la population croient en leur monde intérieur. Une certitude intime non prouvable. Il ne suffit pas d’y croire, il faut y travailler. L’agonie a un sens, c’est parce que nous mourrons que nous sommes conscients de vivre. L’immortalité serait une négation de la vie et une suppression du vivant, la pire chose qui pourrait arriver à l’espèce humaine.

Ma rencontre avec Jung : En 1960 à moins de 19 ans alors jeune étudiant en médecine. Il répond à mes questions : Rien n’est déterminé dans notre vie. Plusieurs chemins sont possibles, vers la lumière ou l’obscurité, le rétrécissement du cerveau et la dépression. Nous sommes responsables de notre chemin de vie. Deux médecines sont possibles : celle de la matérialité du corps, et celle du corps et de la spiritualité. J’ai pris la direction du chemin que C G Jung m’avait suggéré. Plus tard et gravement malade, j’ai découvert intuitivement la méthode que je propose et qui m’a permis de survivre, dans un lit d’hôpital.

Développer le ressenti : Penser est une force créatrice surgissant de l’inconscience pour prendre forme dans la conscience. La vie créant cette conscience qui va s’intérioriser.
Nous ne sommes pas capable d’expliquer ce qu’est le ressenti, une émergence d’une grande puissance de notre vie intérieure dans un processus qui commence par se traduire par un sentiment plus proche de la conscience “consciente”, sentiment qui laisse la place à une sensation propulsée vers la conscience extérieure, pour aboutir enfin à une extériorisation émotionnelle (des émotions, mais c’est ma thèse que vous n’êtes pas obligés de croire).

Le diagramme : Comme vu plus haut, c’est une pyramide de l’ouverture de la conscience en fonction de la rythmicité du cerveau, en réduisant la surpression du cerveau victime d’un stress permanent que nous lui faisons subir, la pire des calamité pour notre santé, grâce à la méthode de respiration BMB, du rythme beta perturbé à alpha 2 de veille diffuse profonde, les 7 hz des ondes thêta constituant un mur de verre difficile à franchir. De très restreinte, pour agir dans la vie ordinaire, la conscience s’élargit à mesure que l’on descend vers la base de cette pyramide, pour atteindre les niveaux les plus profonds de son intériorité et une expérience de nirvana. Le cerveau réagit fortement aux bouffées d’oxygène que lui apporte la respiration BMB.

L’entrainement des grands méditants : Les moines bouddhistes comme Mathieu Ricard sont des grands méditants qui totalisent 45 000 heures d’entrainement mental. Ce sont des athlètes de haut niveau dont les performances sont de loin supérieures au petit méditant lambda sorti de son séminaire de bien être. L’entrainement est un facteur essentiel pour parvenir à franchir les 4 niveaux d’ouverture de la conscience vers l’état amplifié de conscience profonde.

L’ouverture du champ de conscience : Si la conscience se tourne vers le monde extérieur, notre cerveau va pouvoir se tourner vers notre monde intérieur. Interaction mental cerveau. Nous devons ouvrir notre champ de conscience pour accéder au monde de notre esprit, une autre dimension de l’humain. Augmenter nos ressentis pour atteindre la zone thêta un plancher de verre, de 7 hz à 4 hz. ou s’ouvre l’intimité& la plus profonde de notre être.
Le stress est responsable de nos maladies. Une prise de sang et utile pour montrer l’effondrement de nos défenses immunitaire par cause du stress.

Son premier livre coécrit avec Anne de Gernville :
LA PORTE DE L’INTUITION
Cet ouvrage révèle l’étonnante relation entre le cerveau et l’esprit, grâce aux précisions scientifiques, à la portée de tout le monde, de B.M. Boissier.
Ceci permet de comprendre comment se manifestent en nous l’intuition, les rêves (éveillés ou non), les idées, la créativité… puis comment peuvent se produire les synchronicités.
Ce livre est à mettre entre toutes les mains car il parle de notre extraordinaire capacité humaine à résoudre tous nos problèmes physiques, psychiques, matériels ou autres… Il suf?t pour cela de trouver la bonne clé.
Ce livre peut changer votre vie !
En vente prochainement
Sortie prévue Janvier 2019

Réagir
5

Jean-Louis Tripon

Ingénieur géomètre INSA Strasbourg, Chercheur théoricien en sciences mentales, Créateur de la méthode DMS, Président fondateur de l'AFDMS. Directeur du social networking service Sic Itur

Cet article a 3 commentaires

  1. Jean-Louis Tripon

    Si je vis une ataraxie permanente, une félicité imperturbable au delà du bonheur, mon cerveau devrait, selon cette théorie du docteur B-M Boissier, fonctionner d’une façon continue sous les 7 hertz du plancher de verre des ondes thêta. Ce qui est facile à vérifier ou invalider par un électroencéphalogramme.

    Réagir
    1
    1. Jean-Louis Tripon

      Dans le cours de l’ensemble de l’évolution du vivant, l’existence des émotions et de ce système de contrainte sur l’organe de commande de notre vie mentale, est une étape transitoire destinée à laisser la place à autre chose. L’accepter c’est aussi accepter qu’il s’effondre, cependant notre évolution mentale ne passe pas par un conflit avec ce système émotionnel, mais en suivant d’autres voies.

      Réagir

Laisser un commentaire