Une offre spéciale : le manuel scolaire Léa pour vos enfants

Une offre spéciale : le manuel scolaire Léa pour vos enfants

L’extraordinaire voyage de Léa

En cette période de confinement, nombreux sont les parents qui font l’école à la maison pour leurs enfants, à l’aide des programmes numériques distribués via internet par l’éducation nationale. Aussi nous avons pensé leur offrir le manuel scolaire “L’extraordinaire voyage de Léa” qui constitue un programme d’éveil complémentaire destiné à leur permettre de découvrir et de maîtriser les capacités de leurs fonctions mentales.

Nous vous offrons gratuitement ce livre vendu 10 € dans notre boutique. Pour cela, il vous suffira d’en faire la demande en commentaire de cet article (vous inscrire à notre réseau Sic Itur si nécessaire, c’est également gratuit) afin que nous puissions vous envoyer le pdf à l’adresse mail que vous avez déposé lors de votre inscription.

Vous pourrez bien entendu, faire un don à votre convenance à notre association AFDMS, sans obligation car nous n’avons pas une politique de sollicitation de dons (voir la page https://developpement-mental-semantique.com/adhesion-et-dons/). Ces dons sont destinés à des subventions pour la réalisation de projets de jeunes professeurs de philosophie au Bénin (voir Nos actions).

Présentation de l’ouvrage

Un livre scolaire pour la fin du primaire, en format E-Book, 30 illustrations, qui se présente sous forme d’un conte, et est destiné à faire découvrir aux enfants et aux adultes, la complexité de notre monde mental.

     Les parents, l’école, la société, apprennent aux enfants à marcher, à parler, puis à lire, à écrire, à compter, à exercer leur imaginaire dans la spéculation conceptuelle pour construire des théories et critiquer celles des autres, à affiner tous leurs comportements physiques et sociaux. Mais ils oublient le principal : leur apprendre à découvrir, à exercer et à maîtriser les capacités naturelles de leurs fonctions mentales. C’est le but de cet ouvrage destiné aux élèves du primaire, dans le cadre de la révolution éducative.

     Chaque chapitre est divisé en quatre parties : un récit ludique (le voyage de Léa), un questionnaire, un exercice et un résumé des choses à retenir.

Description

Thibaut A. Gbaguibi et Camus H. Kpossi
L’EXTRAORDINAIRE VOYAGE DE LÉA
Un livre de classe en 25 chapitres, 126 pages, destiné aux enfants de huit à douze ans, qui constitue également un bon manuel d’initiation pour les plus âgés et pour les adultes.
Les illustrations sont de maître Hubert Jabberwocheux de l’Allouinde.

Léa, une jeune fille de neuf ans habitante d’une ville du monde magique est scandalisée par un cours d’anatomie humaine qui définit l’homme par son corps physique. Le discours de Monsieur Vincent,  son instituteur, loin de la convaincre sur la nature de son être, suscite en elle une foule de questionnements. Dès lors, toute son attention est tournée vers cette question essentielle : Que suis-je vraiment ? Cette question d’apparence simple va occuper toute sa pensée au point de lui faire perdre l’appétit. Dans cette crise ontologique, Léa reçoit le secours d’un personnage pas comme les autres : Le Joker. Ce personnage qui la guide à la recherche d’elle-même, lui ouvre les portes de l’inconnu, d’un monde invisible et merveilleux. C’est alors que commence l’extraordinaire voyage de Léa dans le monde mental.

Extrait

Chapitre 1. La clé du monde invisible

     Je m’appelle Léa, j’ai 9 ans et je suis en classe de CM1. J’habite une ville du monde magique avec mes parents. Je fréquente le complexe scolaire ‘’La Cohérence’’ depuis la classe de CP. Ce matin, il faisait très beau. A l’école, la matinée a été un peu mouvementée pour moi. Notre instituteur, monsieur Vincent, nous a fait un cours sur l’anatomie humaine. Lorsqu’il eut fini de présenter les différentes parties du corps humain, il ajouta : « voilà comment est fait l’être humain ». Cette dernière phrase qu’il prononça m’intrigua et suscita en moi une pluie d’interrogations. Quoi donc ? me demandai-je intérieurement : Ce que je suis ne se résume-t-il donc qu’à cela ? Un ensemble d’organes biologiques et puis c’est tout ? Comme la question me démangeait, je levai mon petit doigt pour la poser.

     – Eh bien Mademoiselle Léa, que voulez-vous qu’il y ait d’autre ? Nous ne sommes qu’un tas de muscles et de sang se contenta-t-il de me répondre.

    – Il n’y a donc rien que ce que ce nous voyons, entendons et touchons ? Insistai-je.

     – Ecoutez Mademoiselle, me répondit-il enfin, la seule vraie réalité, c’est la matière. Tout le reste, n’est que rêverie et conte de fée.

     – Mais Monsieur, insistai-je malgré tout, moi je crois qu’il y a un monde invisible, quelque chose dans le corps qui le fait vivre.

     –  C’est votre problème conclut-il.

     Comme tous les camarades de classe avaient les yeux rivés sur moi, j’avais cette impression d’être ridicule… J’abandonnai donc le débat. Mais je n’avais pas changé de conviction pour autant.

     Ce soir-là à la maison, la question me taraudait toujours l’esprit. Monsieur Vincent n’avait pas réussi à me convaincre. Pendant qu’on était à table avec ma famille, il me prenait l’envie de poser la question à papa. Mais je me ravisai immédiatement. Je ne puis dire pourquoi, mais cette question occupait toute ma pensée.

     J’étais persuadée qu’au-delà de mon corps, il y avait autre chose de merveilleux et de meilleur. Mais qu’est cette chose que je ressens fortement et comment puis-je le prouver ? Sur ce point, je dois avouer que monsieur Vincent m’a bien eue. Il faisait maintenant nuit, l’heure de se coucher était là. Je venais de rejoindre ma chambre. Une fois dans mon lit, je tirai la couverture sur moi. Comme à son habitude tous les soirs, maman passa me faire un câlin de bonne nuit, puis éteignit la lumière. Au moment de fermer les yeux, dans l’état où j’étais mi-éveillée et mi-endormie, j’entendis une voix qui me dit d’une façon non verbale : « je suis cela, je suis ce soleil, je suis l’invisible, j’existe, et puisque tu as fait appel à moi, je te guiderai désormais pendant toute ta vie, je te montrerai le monde invisible auquel tu crois, je t’enseignerai comment exploiter les pouvoirs de ce monde pour traverser les épreuves de la vie, vaincre tes peurs et t’aider à accomplir tes rêves les plus fous ». Un peu effrayée je m’écriai, qui est-ce ?

Réagir
6

Jean-Louis Tripon

Ingénieur géomètre INSA Strasbourg, Chercheur théoricien en sciences mentales, Créateur de la méthode DMS, Président fondateur de l'AFDMS. Directeur du social networking service Sic Itur

Cet article a 2 commentaires

  1. Couture "au Fil de Lau" Duval

    Bonjour, je suis curieuse de découvrir la suite et l’intégralité de cette belle histoire. Avant de recommander le livre à mes proches et mes voisin-e-s … J’enseigne la gym et la danse par ailleurs et cette approche du corps est une excellente démarche pour expliquer aux gens pourquoi on écrit “corps” avec un S … 🙂 Comme j’ai des revenus faibles, je me permet de vous demander de me l’envoyer par mail et dès que possible, (quand j’aurai vendu quelques masques !) je ferai un don au site. Merci pour la bienveillance de ce partage de richesses “immatérielles” <3 ))

    Réagir
    3

Laisser un commentaire

Article suivantRead more articles