Vers une politique plus intelligente !

Vers une politique plus intelligente !

Avant goût  de propositions rassemblant  une large fraction de nos concitoyens

Que pouvons-nous faire pour profiter de la pandémie pour faire évoluer les réflexes de nos concitoyens pour diminuer la probabilité de l’extinction de l’espèce humaine. 

Proposer quelques principes de fond.

IMPLICATION : Nous avons besoin d’initiatives qui impliquent le maximum de personnes. 

ETRE DISPONIBLE :  pour que les choses puissent avancer il y a besoin d’être en état d’écouter les freins, de faire face à l’imprévu, à l’inattendu …

OUVERTURE ET RADICALITE : Nous avons besoin d’accepter qu’il y ait un inégal développement des consciences, donc besoin de laisser la porte ouverte pour celles et ceux qui nous paraissent en retrait, en retard, en opposition, sans les déconsidérer donc !  

PRENDRE EN CONSIDERATION LE TEMPS : Nous avons besoin de rééquilibrer les actions de court, du moyen et du long terme.

INTERDEPENDANCE : Comme nous savons que les choses sont fortement imbriquées les unes dans les autres,  il est crucial de dégager les lignes de force qui nous permettent d’agir 

Les illustrer par un spectre  de mobilisations envisageables 

Vers  une réduction drastique des

  • pollutions en tout genre ( air confiné, micro particules, pesticides, ondes nocives, déchets toxiques..)
  • violences faites aux enfants et aux femmes sous toutes les formes
  • manipulations psychiques et le terrorisme monomaniaque ou binaire
  • fausses nouvelles manifestes 
  • incivilités criantes
  • fraudes fiscales manifestes
  • société écrans
  • écarts de revenus

Pour une 

  • meilleure représentation des diversités
  • relocalisation maximum de l’économie nécessaire à la survie
  • médecine de proximité 
  • mise en place de maisons de la citoyenneté , du lien et du possible tous les ¼ de km2
  • carte de mobilité fixant les prix  des déplacements en fonction des revenus
  • police citoyenne  sur la voie publique avec des citoyens certifiés
  • ville  confinée aux vélos et piétons et aux véhicules de livraison  ( à vitesse réduite) et de secours
  • évaluation  écologique des  produits de consommation 
  • Simplification des procédures manifestement justifiées   
  • régulation des populations en fonction de cahier des charges partagés par tout le monde
  • mise à disposition pour chacun   du  minimum vital pour survivre, d’une activité ayant du sens et une formation appropriée. 
  • une éducation pragmatique  équilibrant les activités concrètes artistiques et intellectuelles, tenue d’insérer les futurs adultes dans la vie.


Réagir
2

antoine valabregue

Ancien jardinier de l'esprit à Education Nationale

Laisser un commentaire